Formations aux comportements animaliers

Il boude depuis son retour de la pension

Par Laurence

 

Nous avons déjà évoqué les changements de comportements de certains chiens lorsqu’ils sont confiés pendant les vacances. Nous nous intéressons aujourd’hui à l’étape du retour des propriétaires.

Se remettre de ses émotions

Au bout de quelques temps sans vous, ça y est, votre chien a pris ses repères, il s’apaise après un commencement à la pension parfois difficile à vivre. Une nouvelle routine se met en place, il s’y sent bien, et la vie suit son cours.

Mais voilà que tout recommence ! Ses maîtres reviennent ! Il était à peine installé dans son nouveau rythme qu’ils rentrent à la maison (ou le récupèrent après un placement à l’extérieur du domicile). Encore une fois, tout son équilibre intérieur est rompu. Il doit se ré orienter dans l’espace, retrouver ses habitudes, se replonger dans un quotidien régulé différemment.

Si vous avez des difficultés à imaginer ce qu’il vit une seconde fois en l’espace de quelques jours, pensez aux enfants qui viennent de passer 2 mois sans horaires et avec peu d’obligations, et qui soudainement doivent rester assis sur une chaise durant 6 heures toute la semaine.

Pour revenir à notre meilleur ami, il est encore une fois déstabilisé par un évènement intense émotionnellement, et cela s’observe dans son comportement, son humeur, son regard, son intérêt pour les sorties, les jeux ou la prise de nourriture. Il n’est pas comme d’habitude, et c’est normal.

Ni bouderie ni vengeance

Les maîtres, inquiets, voient bien qu’il est distant, moins enthousiaste ou à l’inverse, plus demandeur d’attention. Ils imaginent parfois qu’il a manqué d’amour, qu’il boude ou qu’il est malheureux de leur retour, voire qu’il leur fait payer leur départ !

Rassurez-vous, il n’en est rien, il est juste en train de traverser, à nouveau, un processus d’adaptation.

Heureusement ce moment de flottement ne dure généralement que quelques jours, et si vous remettez rapidement le rythme en place, il s’y fera très vite.

Prudence s’il vous reste quelques jours de vacances, ne placez pas votre animal dans une configuration différente de celle qui l’attend lorsque vous reprendrez le travail ! Le risque serait de lui demander de s’habituer encore à une organisation qui ne durera pas. Diminuez progressivement les jeux, les câlins, les sorties et les moments de présence complice pour que le quotidien ressemble à vos journées d’actif et qu’il ait le temps de s’y faire.

 

Laurence Bruder Sergent

www.vox-animae.com

Laisser un commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux

Facebook