Formations aux comportements animaliers

Les rituels humains expliqués aux chiens

Par Mélanie

Colette Cuenot Bock, comportementaliste canin et félin, nous livre ses réflexions sur le comportement canin
dans le journal Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Voici l’article paru dans l’édition du 7 novembre 2021.

Coucou Chien ! Tu vis avec des humains et tu as remarqué ces rituels qui rythment leurs journées et qui n’ont aucun sens à tes yeux. Il est temps de d’éclaircir certains mystères :

  1. Salutations

Les humains se croisent dans la rue et se saluent, mais pas comme toi. Un signe de la main ou quelques mots type [buschur] et ils continuent leur chemin en solitaire. Ils s’insurgent d’ailleurs si on s’approche, nez en avant, de leurs parties intimes : c’est une approche des plus impolies chez eux, à éviter à tout prix ! Mieux vaudrait encore dire à un alsacien que tu ne sais pas qui est Alain Bashung ou que tu ne connais pas la différence entre « saucisse de Strasbourg » et « knack », tu seras mieux accueilli. Chez les humains, c’est en échangeant des mots plutôt que des odeurs qu’on se salue.

  1. La chasse aux odeurs

En parlant d’odeurs, quel intérêt peuvent bien avoir ces humains à masquer une partie de leur identité ? Les aisselles sont un endroit formidablement odorant notamment dans des situations de stress, d’exercice physique, d’émotions intenses diverses… mais les humains ne veulent pas que l’entourage le remarque, ils préfèrent rester maître de ce qu’ils diffusent. Alors ils se tartinent de parfums en tous genres sous les bras, dans le cou… espérant ainsi que personne ne sente leur odeur naturelle.

D’ailleurs, ils tirent même la chasse d’eau après avoir fait leurs besoins : un non-sens canin ! Toutes ces précieuses informations que toi, Chien, tu utilises comme un message adressé à tes congénères, sont caca non grata chez les humains ! Ce serait d’ailleurs un outrage si l’un d’eux laissait sa production à la vue de tous sur le bord d’un chemin.

  1. Le canard des humains

Les yeux rivés sur des feuilles de papier, ils peuvent rester ainsi à l’affût des heures durant. En réalité, leurs yeux suivent des lignes de caractères imprimés et y réagissent avec plus ou moins d’enthousiasme. D’ailleurs, en ce moment-même, Chien, tu observes du coin de l’œil ton humain immobile et concentré : il lit des histoires, ça le fait réfléchir et lui passe le temps, il s’informe aussi sur ce qui se passe dans d’autres villages, d’autres pays… Certains humains préfèrent la version animée que la version papier. Ils passent alors des heures à regarder leur « boîte à images » soit sur grand écran, soit sur petit écran au creux de leur main.

Voilà un petit bout de leurs mœurs… il en reste encore bien d’autres mais pour l’heure, pour une parfaite égalité entre espèces, les aberrations de la vie des humains expliqués aux chats arrivent dans un prochain article !

Colette CUENOT BOCK

 

Laisser un commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux

Facebook