Formations d'experts aux comportements animaliers
< Retour aux articles

Ces gens qui parlent avec les chats

Par Nicolas

Ces gens qui parlent avec les chats

 

Voilà neuf années que j’exerce mon métier de comportementaliste pour aider les personnes ayant des soucis de cohabitation avec leurs animaux de compagnie. Souvent, il m’arrive d’expliquer au détour d’une soirée où lors un événement lambda ce que je fais, concrètement. Vous, chers lecteurs, vous posez souvent des questions quant à la pratique d’un intervenant ou d’un expert animalier. Si certains professionnels ont plusieurs casquettes, ils vont naturellement vous proposer des réponses adaptées comme par exemple, un vétérinaire comportementaliste. Pour les autres, il vous revient de faire le bon choix lorsque vous chercher de l’aide. Il existe plusieurs métiers qui orbitent autour des problématiques félines. Communication intuitive, analyse comportementale, qu’est-ce que cela veut dire concrètement et comment faire son choix ?

Un professionnel du comportement

le rôle du comportementaliste vu par l'illustrateur Patrice SeilerUn comportementaliste félin doit avoir une formation qui répertorie plusieurs axes majeurs et utiles à la pratique de son métier. C’est un expert en comportement, c’est-à-dire qu’il doit connaître le répertoire comportemental du chat. Il suit pour cela une formation issue d’une science essentielle, l’éthologie. Les éthologues étudient une espèce et offrent notamment cette ressource formidable de connaissances, la compréhension des actions des animaux. Langage non verbal, relation entre congénères, rapport aux autres espèces, à l’environnement et j’en passe… Le comportementaliste est aussi formé à la psychologie humaine car le cœur de son métier est aussi de faire le lien entre l’humain et son animal domestique pour analyser avec clarté une situation. Enfin, il sait proposer des solutions adaptées à son analyse afin de vous soumettre un plan clair et détaillé à la résolution de vos problématiques. Il est consulté pour des soucis de cohabitations, de l’agressivité, des nuisances, des marquages ou par exemple, un mal être qui n’est pas d’ordre physiologique.

Le langage des animaux

Il est fréquent que l’on me demande si je parle aux animaux. Ce n’est pas le cas. Mon métier de comportementaliste se cantonne à une analyse fine établie grâce à un entretien verbal avec l’humain. En revanche, cette profession existe bel et bien. Un intervenant en communication intuitive ou communication animale va proposer un service différent. Une communication s’établit afin de capter des messages de la part de votre chat qui vous seront ensuite délivrés par l’intervenant. Cette pratique qui se démocratise de plus en plus vise à obtenir des informations brutes afin de pouvoir, parfois, comprendre des choses sur un plan émotionnel ou pratique.

Si certains professionnels ont plusieurs cordes à leur arc, il est important de bien décrire au préalable votre motivation à consulter, afin de ne pas entrer dans une errance de rendez-vous infructueux. La question qui se pose ici n’est pas vraiment celle de l’ouverture d’esprit qui est propre à chacun. Un expert, quel qu’il soit, connaît son champ d’action et est tout à fait à même de vous aiguiller vers le bon interlocuteur.

Choisir la bonne spécialité

Par exemple, il m’arrive régulièrement de transférer une demande à un vétérinaire si le souci me semble ambigu et porte à croire qu’un bilan neurologique ou osseux serait adapté dans un premier temps. Sachez aussi que les professionnels vont se fier à une description concise du comportement de votre chat et en tirer d’emblée quelques conclusions. Grâce à cela, il est facile de gagner du temps en orientant correctement une demande. Il est donc tout à fait dans votre intérêt de donner des informations courtes et précises sur votre félin domestique lorsque vous prenez rendez-vous, sans noyer ces faits clés dans une mer de détails sur votre relation avec votre chat. Ainsi, vous économiserez de l’argent et du temps en trouvant rapidement le professionnel le plus adapté !

En conclusion, il existe bien des métiers et au sein de ces métiers, bien des personnes. S’il est difficile de trouver le coiffeur qui nous correspond, évidemment, il est tout aussi difficile de trouver son véto, son expert en comportement ou même en communication. J’espère que cette synthèse vous permettra d’y voir plus clair dans cette jungle d’interlocuteurs. Renseignez-vous, écoutez-vous aussi et vous serez à coup sûr orienté vers la solution la plus adaptée. Bon dimanche les chamoureux !

Jessica Christ
La Petite Griffe

Jessica Christ, comportementaliste canin et félin, nous livre ses réflexions sur le comportement félin dans le journal Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Cet article est paru dans l’édition du 29 mai 2023.

Laisser un commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

    X
    Inscrivez-vous
    à notre Newsletter !
    Ça vous truffe d'en apprendre davantage sur les chiens, les chats, les NAC et leur univers ? Abonnez-vous à notre RDV mensuel pour suivre nos actualités, conseils et décryptages !

      Newsletter Vox Animae