Formations d'experts aux comportements animaliers
< Retour aux articles

A ceux qui veulent éviter les chiens

Par Nicolas

Vous avez peur des chiens ou simplement ne leur portez aucun intérêt ? Vous aimez les chiens mais certains ne vous inspirent pas confiance et vous préférez qu’ils ne vous approchent pas ?

Voici quelques astuces pour être totalement inintéressant aux yeux d’un chien que vous croiseriez dans la rue.

 

que faire quand on n'a pas envie d'être en contact avec un chien, illustration de Patrice Seiler

La statue (de la liberté)

Ce que les chiens adorent, c’est courir après quelque chose qui bouge vite car c’est ce qui fait appel à leur instinct de prédateur le plus profond. Même si ce n’est que pour jouer, voilà une passion assez irrésistible pour la majorité d’entre eux. Alors si vous êtes à vélo, si vous faites votre jogging ou même si vous marchez, ralentir le rythme voire vous arrêter totalement pourrait bien vous rendre assez peu digne d’intérêt aux yeux de n’importe quel chien. D’ailleurs, les chats l’ont bien compris : ceux qui ont l’habitude des chiens ont lutté contre ce mauvais réflexe qui est de décamper à leur vue et s’immobilisent aussitôt qu’un chien arrive. Ainsi, dans la plupart des cas, le chien vient le flairer et passe rapidement son chemin. Cela vaut aussi pour vos gestes : si vous devez bouger, faites plutôt des gestes lents, à la façon d’un paresseux. La vision des chiens devient plus précise pour ce qui est en mouvement alors qu’ils distinguent moins bien ce qui est immobile.

Le regard

Oubliez les croyances véhiculées par certains films de cowboys et de chercheurs d’or : fixer un chien dans les yeux est une attitude très offensive dans leur langage. A l’inverse, si vous voulez qu’il vous ignore, montrez lui l’exemple : regardez au loin, ne posez pas votre regard directement sur lui et ayez l’air aussi pensif qu’une sculpture de Rodin (vous pouvez garder vos vêtements, par contre !). Vous n’êtes pas obligé de lui tourner le dos et cela peut être rassurant de l’avoir dans votre angle de vue mais évitez les regards directs.

Les mots

Comme le disait un philosophe contemporain : “taisez-vous !”. Toute parole envers autrui a pour objectif d’une part d’attirer l’attention sur soi, mais aussi de créer un lien. Dire “stop !”, “ça suffit !” ou “file !” à un chien aura dans la majorité des cas l’effet inverse. Les chiens ne comprennent pas les mots en eux-mêmes (et encore moins s’il ne vous connait pas) et toute injonction attirerait probablement plus son attention que si vous étiez resté silencieux.

Avec ces conseils, sachez aussi qu’il n’est pas exclu que le chien s’approche de vous malgré tout mais il devrait probablement poursuivre son chemin après quelques secondes, voyant qu’il n’obtiendra rien de vous. Alors à la saison du maïs (et en dehors), faites-vous aussi discret et passif qu’un plant de maïs si vous voulez passer inaperçu !

 

Colette CUENOT

Colette Cuenot, éducateur comportementaliste canin et félin, nous livre ses réflexions sur le comportement canin dans le journal Les Dernières Nouvelles d’Alsace. Cet article est paru dans l’édition du 11 juin 2023.

Laisser un commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

    X
    Inscrivez-vous
    à notre Newsletter !
    Ça vous truffe d'en apprendre davantage sur les chiens, les chats, les NAC et leur univers ? Abonnez-vous à notre RDV mensuel pour suivre nos actualités, conseils et décryptages !

      Newsletter Vox Animae