Formations d'experts aux comportements animaliers
< Retour aux articles

Les dangers de l’été pour les chiens

Par Nicolas

Les vacances qui arrivent, des températures plus élevées que le reste de l’année et des habitudes qui changent pour tout le monde… voilà le programme pour la plupart d’entre nous dans les prochaines semaines. Pour nos chiens, cela est souvent synonyme de plus de présence auprès d’eux et l’occasion de profiter de nouvelles activités. Mais malgré l’enthousiasme et la légèreté que l’été impulse, ne nous faisons pas piéger bêtement.

 

1) le coup de chaleur

Les chaudes journées estivales imposent un rythme de sortie souvent différent : plus possible pour les chiens de se défouler beaucoup en journée, et parfois même les soirées restent étouffantes. Le coup de chaleur, défini par une incapacité du chien à réguler sa température, peut arriver toute l’année mais de fortes chaleurs sont un terrain particulièrement favorable. Après avoir couru, joué intensément dans le jardin ou simplement s’être promené par un temps trop chaud, si votre chien titube, s’il semble lutter en haletant vraiment plus fort ou plus longtemps qu’à son habitude, s’il ne tient plus sur ses pattes, n’attendez pas et contactez immédiatement un vétérinaire. Il est possible de l’aider à faire baisser sa température en attendant le rendez-vous en imbibant une serviette d’eau fraîche et en la tamponnant à l’intérieur des cuisses ou au niveau des aisselles (zone sans poils) par exemple. Mais la visite au vétérinaire est incontournable.

illustration de Patrice Seiler sur les dangers de l'été pour les chiens

 

2) boire au jet

On arrose le jardin, on s’amuse à éclabousser avec le jet d’eau tout être qui entre dans son champ de vision et tout d’un coup « Médor » se transforme en « Flipper le dauphin » à sauter pour happer l’eau. C’est un jeu d’été classique, rafraîchissant et amusant… mais à consommer avec modération. Le chien ingère vite des quantités énormes d’eau froide ce qui peut être très dangereux. Donc limitez vraiment à quelques gorgées ce jeu qui coûte la vie à des chiens chaque été.

 

3) baignades en eaux contaminées

De plus en plus de lacs et étangs sont touchés par la prolifération de bactéries bien particulières qui donne un aspect très vert aux étendues d’eau. Ce sont surtout les zones de baignades avec de l’eau stagnante ou peu renouvelée qui sont touchées par ces cyanobactéries.

Le changement climatique (réchauffement et changement au niveau pluviométrie) pourrait être à l’origine de cet accroissement des sites touchés. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux éviter, pour les chiens et les humains, toute baignade dans des eaux stagnantes car là aussi les décès sont malheureusement fréquents. Les lieux touchés sont répertoriés localement alors vérifiez l’état des eaux avant une sortie.

Colette CUENOT

Colette Cuenot, éducateur comportementaliste canin et félin, nous livre ses réflexions sur le comportement canin dans le journal Les Dernières Nouvelles d’Alsace. Cet article est paru dans l’édition du 9 juillet 2023.

Laisser un commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

    X
    Inscrivez-vous
    à notre Newsletter !
    Ça vous truffe d'en apprendre davantage sur les chiens, les chats, les NAC et leur univers ? Abonnez-vous à notre RDV mensuel pour suivre nos actualités, conseils et décryptages !

      Newsletter Vox Animae