Formations aux comportements animaliers

Comment repérer que votre chat se sent mal ?

Par Laurence

Par Brunilde Ract-Madoux, éthologue et consultante en comportement

 

Un déménagement, un lieu de vie inadapté, un nouvel animal… notre chat trouve mille et une raisons de ne pas ou plus être bien chez lui. Certains signes qui ne trompent pas trahissent ce mal-être.

Eliminations inappropriées, agressivité, anorexie ou boulimie, peur excessive et soudaine… tout comportement non habituel ou « anormal » est signe d’un mal-être chez l’animal. Lorsqu’un chat exprime ce type de comportements, sans que vous puissiez en déterminer la cause, il est préférable de l’emmener voir son vétérinaire pour vérifier qu’il n’y a pas de maladie expliquant ces changements comportementaux. Souvent, les deux sont liés et la maladie n’est que la conséquence d’un mal-être.

Parfois, le recours à un vétérinaire comportementaliste ou spécialiste du comportement est nécessaire pour évaluer la/les cause(s) du mal-être de l’animal. Déménagement, travaux, arrivée d’un bébé, chat dans le voisinage, changements d’horaires de la famille, tensions et punitions… Toute modification de la routine quotidienne peut causer de l’anxiété ou du stress chez l’animal. Il est important de se faire aider, en prévention si possible, sinon ne pas attendre trop longtemps que les « comportements gênants » se soient installés pour améliorer le bien-être de votre chat. De nombreuses solutions existent, parfois un réaménagement simple de l’espace de vie, d’autres fois un investissement plus important sera demandé. Le comportementaliste aide à diminuer le stress du chat et à rétablir l’harmonie relationnelle entre l’humain et le chat.

De nombreux chats vivent en notre compagnie et pour ne pas négliger leurs besoins, il faut leur offrir des conditions de vie qui leur sont adaptées, pour leur permettre de s’épanouir, d’exprimer des comportements naturels ainsi que d’avoir une belle relation avec leur humain !

Par Brunilde Ract-Madoux, éthologue et consultante en comportement

Laisser un commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux

Facebook