Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Christophe Musil


Expertise...

Le jeu pour le chaton

Par Christophe MUSIL

 

Initié par la mère, c'est une activité importante pour les chatons.

Cette activité débute dès leur plus jeune âge et est encadrée par la mère. Chaque écart ou « insubordination » est ainsi sanctionné par différents moyens, mais toujours en douceur.

Le jeu permet le développement locomoteur du jeune qui apprendra à se mouvoir et à découvrir son monde.

Ces petits sauteurs ont le vertige durant les premiers mois de leurs vies et c’est grâce aux jeux et aux différentes tentatives de sauts, de roulades et d’escalades qu’ils vont faire disparaitre cette peur, ou au moins apprendre à la gérer.

Ils deviendront plus tard les adolescents puis les adultes capables de rester en équilibre le long d’une branche d’arbre.

 

Une fonction sociale

Les interactions entre chatons permettront les apprentissages essentiels tels que l’inhibition de la morsure, les griffades, et la communication féline.
Ainsi ces petits tigres vont apprendre à contrôler leurs armes et se faire comprendre des autres représentants de l'espèce féline.

Malheureusement ces autocontrôles font souvent défaut aux chats qui n’ont pas vécu avec des congénères durant leurs premiers mois de vie et n'ont donc pas pu en apprendre les codes de fonctionnement.

 

Apprentissage et perfectionnement de la prédation

En outre, cette activité permet un apprentissage de la séquence comportementale de prédation.

Les chatons vont se familiriser avec les bases de la chasse et vont appliquer les différentes techniques utilisées dans la nature selon le type de proie.

Pour peu que vous laissiez la mère apporter une souris à ses petits, vous constaterez qu’elle choisit des proies de plus en plus vivantes et mobiles afin de les entrainer progressivement à cette autre action essentielle.

 

Pour le stimuler au mieux

Pour le stimuler, apportez-lui des éléments venant de l’extérieur (feuilles mortes, plumes, noix etc.). Riches en odeurs et en textures nouvelles, ces nouveaux objets seront bienvenus et stimuleront sa curiosité.

 

Un dernier conseil ? Pour qu'il ne s'ennuie pas, essayez de varier les jeux que vous lui proposez : une ficelle, un bouchon, une canne à pêche, un pipolino ou un fun egg le distrairont lorsque vous n'êtes pas disponible pour lui.

 

Christophe Musil

Comportementaliste chiens et chats

http://comportementaliste-alsace.fr



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.