Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
LBS général

17 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux prédilection.


Expertise...

Votre chien en avion

Peut-être avez-vous prévu d’emmener votre chien en voyage dans les prochains temps, mais vous avez un doute sur ses capacités à le supporter.

Les petits chiens peuvent voyager avec leurs maîtres en cabine, à condition de tenir dans un sac, et d’être « sous contrôle », c'est-à-dire de ne pas perturber les autres voyageurs. Bien entendu il n’aura pas le droit de circuler dans les allées, d’aboyer, de représenter une nuisance quelconque. Pas facile à obtenir si le chien n’y est pas habitué, surtout quand le trajet dure de longues heures !

Dans la soute à bagages

Chien et voyageLes compagnies aériennes ont des normes proches les unes des autres : au-delà d’un certain poids, l’animal doit voyager en soute. Il sera ainsi mis en cage, le temps du voyage, pour assurer sa sécurité et celle des autres passagers. Mais cela n’est pas sans conséquence(s) pour le chien car le bruit, la lumière (ou l’obscurité), la promiscuité avec d’autres animaux éventuels, l’enfermement loin de ses propriétaires peuvent sérieusement le perturber. 

On a vu de nombreux animaux se remettre difficilement de telles expériences ! C’est la raison pour laquelle j’encourage les personnes qui s’apprêtent à faire vivre la situation à leurs animaux, à demander au vétérinaire une aide médicamenteuse pour limiter les désagréments sur le mental et la santé de leurs compagnons, le temps de quelques heures.

Précautions à prendre avant et après le voyage

Toujours pour limiter les dommages, pensez à faire faire une grande promenade à votre chien avant le trajet, afin qu’il ait eu le temps de faire ses besoins, de flairer à loisirs, de se défouler. S’il est fatigué et a besoin de récupérer, il fera probablement la sieste, ce sera toujours mieux que frustré par manque d’exercices. 

De la même manière, à l’arrivée, pensez à lui dégourdir les pattes et lui faire découvrir son nouvel environnement, avec modération tout de même. Il lui faut récupérer, certes, mais un bombardement de nouvelles stimulations n’est pas souhaitable immédiatement.

 

Laurence Bruder Sergent
Vox Animae



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.