Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Laurence Bruder Sergent

18 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux


Expertise...

Sa rentrée se déroule très bien !

Par Laurence Bruder Sergent

 

Le mois de septembre voit les repères du quotidien évoluer pour tout le monde. Votre chien en vit aussi les conséquences.

 

Nous en parlions dans un article précédent, il a passé d’excellentes vacances grâce à vous : davantage de promenades, une ambiance plus détendue, de nombreux moments passés à jouer et éventuellement se baigner à vos côtés, des siestes sur le transat. Il a fait des rencontres, découvert de nouveaux paysages, ses journées avaient une autre saveur.

Rentrée pour tout le monde

A présent le stress est de retour pour vous, et donc pour lui. Les horaires de réveil et de coucher, les sorties et temps de promenade ne sont plus les mêmes. Les enfants ont repris le chemin de leur établissement scolaire, il n’a plus les mêmes partenaires de jeux ni les mêmes distractions.

Malgré ce tableau qui pourrait se révéler négatif voire anxiogène, il n’en est rien parce que vous avez trouvé des solutions pour pallier aux changements et que vous les avez anticipés.

 

Des  aménagements progressifs

Quelques jours avant de reprendre le rythme effréné du quotidien, vous aviez commencé à réduire les temps de récréations, de balades et de caresses. Comme vous saviez qu’il serait de nouveau seul plusieurs heures par jour, vous aviez prévu des moments d’absence dans chaque journée, afin de l’y préparer en douceur et progressivement.

Grâce à votre prévoyance et à toutes les occupations que vous lui laissez pour attendre votre retour, il est plutôt serein lorsqu’il vous voit rassembler vos affaires et courir après la montre.

 

La rentrée du chien a été oubliée ?

Si d’aventures vous avez manqué d’initiative pour le familiariser à nouveau aux habitudes qu’il connaissait pourtant déjà, ne paniquez pas. Avec quelques aménagements, il devrait lui aussi retrouver ses repères. Cela prendra éventuellement un peu plus de temps, car vous n’êtes plus aussi disponible pour dérouler votre programme de « rentrée canine » !

 

Son nouveau programme

Prenez le temps de le promener tous les jours, au moins deux fois. Essayez de varier les trajets et ne rentrez surtout pas dès qu’il a fait ses besoins. Il lui faut des échanges avec vous, ludiques, agréables, positifs et ressourçant. Rappelez-vous qu’il a passé la journée à vous attendre, cela mérite bien que l’on compense cette longue solitude par des instants de qualité.
Apportez lui quelques jouets nouveaux, que vous changerez tous les jours, afin de le stimuler et de renouveler son intérêt. Si sa santé le permet, vous pouvez même apporter quelques agréments à sa nourriture.

Pensez à lui offrir des dépenses physiques et psychologiques en votre présence et avant votre départ (jeux et promenades pour qu’il soit fatigué), puis pendant votre absence (distributeurs de friandises et jouets à grignoter pour qu’il soit occupé).
Prenez le temps de faire la sieste lors des congés de fin de semaine, acceptez qu’il se couche tout près de vous lorsque vous êtes occupé devant un écran, et n’oubliez pas de lui fournir les caresses dont il a besoin.

 

Point trop n’en faut

Attention à ne pas en faire trop, restez dans l’équilibre des interactions positives et neutres : il ne serait pas opportun de créer une dépendance en rendant votre présence indispensable à son bien-être. Il faut aussi qu’il apprenne à revivre seul.

Bonne rentrée à tous !

 

 

Laurence Bruder  Sergent

www.vox-animae.com




Ecrire un commentaire

  • Les champs obligatoires sont précédés d'une *.






 

Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.

Articles qui pourraient vous intéresser

Accédez à tous les articles en relation