Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Laurence Bruder Sergent

18 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux


Actualités...

Retour sur la dernière formation IMA

 

Une formation innovante vient de se dérouler à l’Ecrin de Verdure de Mollkirch à  l’initiative de Laurence Bruder-Sergent, de Vox Animae. 

 

Un invité de marque, Georges-Henri Arenstein, psychologue spécialisé en psychologie humaniste  existentielle,  était venu spécialement du Québec pour dispenser la  partie  « psychologie  humaine » dans ce cursus à visée professionnelle.  La partie  comportement et   éducation canine était assurée par  Laurence Bruder-Sergent et  6  chiens qui n’ont  pas démérité - alors  qu’ils étaient tous des débutants !

 

6 stagiaires de plusieurs régions de France s’étaient déplacés pour apprendre  comment mener cette fonction de médiation animale en plein essor avec éthique et  professionnalisme.
A l’inverse du bénévolat occasionnellement proposé auprès de  publics bénéficiaires  variés, il s’agissait de transmettre à de  futurs  pratiquants des méthodes éprouvées,  efficaces et  sécurisées  autant pour les personnes que pour les animaux.

 

Quels sont les objectifs poursuivis par la médiation animale ?

Comme le précise Georges-Henri Arenstein dans l’un de ses  écrits, « la médiation animale n’est pas de la psychothérapie. Elle se veut une discipline de soins complémentaires aux  interventions thérapeutiques courantes. Souvent, elle ouvre la porte à des  comportements, à des émotions, ou les deux à la fois, qui ne se seraient pas  produits si ce n’était de la présence ou de l’intervention active de l’animal. » 

Lors de séances préparées avec soin par l’intervenant lui-même et  l’encadrement  des personnes bénéficiaires, de nombreuses capacités vont  être  stimulées par la  présence de l’animal.

Une caresse dans l’épaisse fourrure de ce leonberg, et c’est tout un pan du  passé  qui  resurgit. Une friandise donnée à Jack le jeune golden retriever en  plein  apprentissage, et le besoin de se sentir utile et efficace est comblé. Une  accolade à  Brisby alors que l’on se trouve dans une forme moyennement  olympique, et le moral remonte instantanément. Même fugace, toute émotion  est bonne à prendre.

 

Du bonheur, du plaisir des souvenirs… bref de l’humanité

C’est la maison de retraite Abrapa de Lutzelhouse qui a accueilli les apprenants pour  les mises en pratique avec les résidents. Ces derniers ont montré leur enthousiasme et  leur attention à chaque instant, malgré leur fatigue et leur occasionnelle mélancolie.  Comme le dit Marion Wolff, la Directrice de cet établissement qui a fait confiance à Vox  Animae, « les bienfaits de la médiation animale sont nombreux à différents points de  vue ».



Cette formation est reconduite à la semaine du 15 Mai 2017, la semaine du 12 Juin 2017 et la semaine du 26 Juin 2017

 

     



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.