Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Laurence Bruder Sergent

18 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux


Expertise...

Quand la laisse est un obstacle

Par Laurence Bruder Sergent

Mathilde ne comprend pas le comportement agressif de son meilleur ami lorsqu’il est en laisse.

 

Diesel est un bon chien de famille, qui ne pose généralement pas de souci. Il s’entend bien avec tout le monde, les enfants, les adultes, les passants, et ses semblables lorsqu’il est au parc.

Mais un épisode récent a bouleversé les certitudes de sa maîtresse : alors qu’elle le promenait dans la rue, elle a croisé un maitre et son chien et voulant permettre aux animaux de faire connaissance, elle s’est approchée.

Dans les derniers mètres qui les séparaient, son Diesel s’est mis à bondir, aboyer, avancer et reculer comme un fou. Elle a eu très peur, l’autre maître aussi, et ils se sont séparés précipitamment.

 

Chien réactif en laisse

Le profil qui nous est décrit nous fait penser à un sujet qui a besoin d’espace et de liberté pour se sentir en confiance. Il semble avoir un intérêt certain pour les congénères, mais préfère les aborder librement plutôt que contraint dans ses déplacements par son propriétaire d’un côté, la laisse de l’autre, et le même schéma en face de lui.

Ces réserves sont assez fréquentes chez les chiens, mêmes très bien socialisés, et cela les amène régulièrement à menacer pour avertir leurs vis-à-vis canins qu’ils ne souhaitent pas de contact dans ces conditions.

Les communications qui s’expriment alors sont plutôt impressionnantes, les expressions sont bruyantes et les agitations grandioses. Légitimement ils amènent les humains à se détourner, ce qui ne fait que renforcer leurs comportements aversifs et augmenter les réticences des humains à provoquer des rencontres entre chiens.

 

Ce que l’on peut faire

Il existe plusieurs manières de procéder si l’on souhaite changer ces réactions. La première consiste à engager ce que l’on appelle une habituation (avec un professionnel compétent et non violent), pour amener progressivement à la disparition des postures non désirées.

Concrètement, il s’agit de récompenser le chien tant qu’il a une attitude paisible, lorsque l’on se tient à 20 mètres d’un autre chien attaché, puis à 15m, à 10m, et de plus en plus près. A la faveur des répétitions, Diesel ou n’importe quel individu ayant les mêmes réserves, apprendra à rester calme, à déclencher d’autres émotions moins excessives et surtout, plus confortables pour lui. Ce procédé est utile si l’on croise très souvent d’autres animaux avec leurs humains, que l’on habite en ville, ou que l’on n’a pas de possibilités de lâcher souvent le sien avec ses congénères.

 

La solution de facilité

L’alternative la plus économe en énergie et en temps consiste évidemment à proposer à l’autre maître s’il accepte de libérer son animal afin que les deux puissent faire connaissance et s’ébattre en liberté.

Bien entendu il est nécessaire de s’assurer que les conditions de sécurité sont réunies, c’est à dire qu’aucun danger lié à la circulation des véhicules ou la présence de promeneurs ne soit présent sinon les deux toutous en pleine course pourraient être blessés, générer un accident, se transformer en boule de bowling et faire tomber tous les sujets aux alentours.

Indéniablement c’est une opportunité d’offrir à son chien des contacts et des moments de plaisirs à évoluer avec des semblables, ce qui n’est jamais assez le cas dans leurs vies.  

Bien sûr Diesel ou n’importe quel autre chien ne se fera pas que des copains, il y aura des inimitiés et des individus qui n’entreront pas en connexion,… comme dans la vie !

Laurence Bruder Sergent
Vox Animae




Ecrire un commentaire

  • Les champs obligatoires sont précédés d'une *.






 

Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.

Articles qui pourraient vous intéresser

Accédez à tous les articles en relation