Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Laurence Bruder Sergent

18 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux


Expertise...

Quand il dérape

Il monte dans les tours, réagit vite et fort, s’excite, a du mal à se poser… Certains chiens ont des difficultés à garder le contrôle de leurs émotions.

Sylvain est confronté à une situation inédite : depuis que son chien est entré dans l’adolescence et à chaque fois qu’il n’obtient pas satisfaction, il claque des dents, lui saute dessus, et parfois cherche à lui attraper la manche. Boby ne se modère plus et Sylvain rencontre toutes les peines du monde à le calmer.

D’autres maîtres vivent ces problèmes au quotidien, fréquemment avec de jeunes chiens, plus épisodiquement avec des adultes.

Je ne contrôle plus mon animal


Les raisons possibles des dérapages


Les sujets qui nous intéressent aujourd’hui sont ceux qui dérapent, adoptant des comportements excessifs dans des contextes qui ne les nécessitaient pas.

Ces attitudes peuvent avoir été renforcées (généralement involontairement) par les humains qui se sont agités en réponse ; ou il peut y avoir eu des lacunes dans les apprentissages précoces par exemple si le chiot a été privé de sa mère et/ou de ses frères et sœurs trop tôt.



L’éducation des chiots

Durant ses premières semaines de vie chaque individu juvénile doit en effet apprendre à gérer l’intensité de ses comportements de manière adaptée à chaque situation : il n’est pas envisageable de partir dans des crises d’hystérie à la moindre perturbation. La mère des petits leur apprend donc à agir avec discernement, en se contrôlant et s’adaptant à différentes situations.

Mais si la chienne n’était pas une bonne éducatrice ou si les petits lui ont été enlevés avant la fin de son travail de transmission, des lacunes sont à prévoir, telles celle-ci : il ne s’autodiscipline pas, ne se modère pas, ne gère pas bien la frustration. Ses réactions sont alors excessives, son impatience grandiloquente, sa colère éclatante. L’adulte qu’il devient produit ces comportements car l’attente est trop stressante, inacceptable, insupportable, il la refuse.

Apprentissages et renforcements

L’autre possibilité à envisager découle de la manière dont l’entourage a géré les excès du jeune chien tandis qu’il faisait de nombreuses tentatives pour se situer dans son environnement, testant ce qu’il était en droit de faire, de réclamer ou d’obtenir.

La plupart des humains réagissent lorsque l’animal vient les solliciter exagérément, et ce faisant, ils alimentent les comportements, même si c’est pour faire des remontrances ! Le chien voulait obtenir une réaction, il a été satisfait. Ainsi donc, croyant faire cesser l’attitude désagréable, on l’a en fait renforcée.

Ce que l’on peut faire

En premier lieu il convient de s’assurer que les besoins du chien sont satisfaits : lui permettre de flairer, le promener et le défouler suffisamment, car cela diminuera sa réactivité et son énergie s’il est comblé physiquement et psychologiquement parlant.

Il faudra aussi s’assurer qu’il vit dans un environnement structurant, dans lequel il dispose de règles claires et compréhensibles pour lui. Enfin ce seront les propriétaires qui devront apprendre à rester calmes et se comporter de la bonne manière, celle qui consiste à ne pas récompenser involontairement les agitations du chien qui n’attendait que cela,  en punissant ou s’en moquant.

Vous l’aurez compris, les dérapages canins ont une explication logique et se gèrent avec patience et constance. Il existe cependant une minorité d’individus qui souffrent d’une pathologie de type hyperactivité, et pour ceux-là, l’intervention médicamenteuse sera à considérer avec leurs vétérinaires.

Dans tous les cas, fuyez les personnes qui vous disent qu’il convient d’user de violence ou de contrainte physique, la rudesse n’apporte jamais la solution pérenne au comportement attendu, et vous prendriez le risque d’endommager sérieusement la relation que vous entreteniez avec votre chien.

Laurence Bruder Sergent
Vox Animae



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.