Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Laurence Bruder Sergent

18 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux


Expertise...

Partir en vacances sans son chien

Nous nous intéressons aujourd’hui aux moyens dont nous disposons pour que le chien aussi, vive sereinement les vacances.

 L’emmener avec vous ou le confier durant votre absence ? Selon son âge, son degré d’attachement envers vous, sa façon de faire face aux modifications d’habitudes et aux changements d’environnement, il vous faudra prendre la décision la moins perturbante pour lui.

Vous partez sans lui

Chien en vacancesSi vous ne pouvez pas l’emmener, il faudra trouver le bon endroit où le laisser : un chien qui vit généralement dehors, donc reste seul durant plusieurs heures d’affilée, devrait se sentir à l’aise en pension.

Mais si votre compagnon n’apprécie pas d’être livré à lui-même, il faudra plutôt vous orienter vers un gardiennage à votre domicile ou au sein d’un foyer, avec une personne qui pourra le réconforter en cas de moment de spleen et ne le laissera pas désœuvré 12 heures par jour.

Enfin, si votre chien est vieillissant, fragile émotionnellement, ou tellement attaché à vous qu’il en vient à avoir des manifestations de détresse quand vous n’êtes pas là, il vaudra mieux le laisser à une personne qu’il connait et qui saura comment réagir s’il n’est pas en forme.

Conseils pour lui faciliter l’adaptation à son lieu de vie inhabituel

Pour lui permettre de s’adapter sans trop d’inquiétude durant son séjour, il serait bon de le préparer plusieurs jours (idéalement semaines) avant votre départ. Evitez de le laisser dormir avec vous, de le cajoler sans cesse, de lui parler à longueur de journée, de le porter dans vos bras : vous devez préparer le détachement, c'est-à-dire favoriser son autonomie affective et donc, ses capacités d’adaptation à un nouvel environnement. Si vous le ne faites pas, il souffrira grandement de votre absence, en sera frustré, déstabilisé, inquiet de ne pas vous avoir à ses côtés. 

Pour apaiser vos craintes, n’oubliez pas que les professionnels sont soucieux de rendre le séjour de votre compagnon le plus agréable possible : ils ne le laisseront pas s’enfermer sur lui-même s’il a une baisse de forme et feront le nécessaire pour lui redonner sa joie de vivre.

Enfin, sachez que les chiens ont parfois moins de difficultés à s’acclimater à un nouvel environnement, que nous à les y laisser. Ils peuvent même avoir l’occasion, s’ils s’entendent bien avec les autres chiens, de jouer avec eux et de passer, eux-aussi, de très agréables vacances.

 

Laurence Bruder Sergent
Vox Animae



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.