Formations aux comportements animaliers

Tout le monde peut être un comportementaliste

Par Laurence

Tous comportementalistes ?

 

Philippe a envoyé un courrier électronique en demandant s’il est vraiment nécessaire de suivre une formation pour comprendre les chiens.

Il m’écrit que pour lui toute personne qui a des animaux et qui est un peu attentive à eux, est capable de donner des conseils pour aider les autres propriétaires qui rencontrent des difficultés. Lui-même l’a déjà fait et il a expliqué à plusieurs personnes de son entourage ce qu’il fallait faire quand un chien dysfonctionne. Il publie régulièrement des recommandations dans des forums de discussions sur le net.

L’expérience prime-t-elle sur la connaissance ?

Ce que suggère Philippe à mots couverts, c’est que l’expérience suffit à faire de nous des experts. C’est un peu comme si l’on considérait que, puisque l’on conduit une voiture depuis des années, il nous est facile de changer tout seul la courroie de transmission, ou que parce que l’on parle français il est aisé d’entrer à l’Académie Française.

Il n’est pas difficile de se rendre compte que le raisonnement n’est pas sans faille.

Devenez comportementaliste depuis chez vous

La rigueur incontestable de la science

La compréhension des comportements des animaux est une science appelée « éthologie ». Elle évolue sans cesse, les recherches sont en cours en permanence dans plusieurs universités partout dans le monde et ce qui était considéré exact il y a 15 ans ne l’est plus forcément aujourd’hui. C’est pour cela que les professionnels mettent leurs connaissances à jour régulièrement, afin de continuer à faire correspondre les notions théoriques à la réalité du terrain. Ce travail ne s’improvise pas, les approximations et la chance ne peuvent pas faire partie de l’équation lorsque l’on pratique la relation d’aide à la personne.

Analyses, diagnostics et conseils à la portée de tous ?

Chaque intervention auprès d’un binôme en difficulté nécessite un temps d’enquête avant de déterminer les origines possibles des attitudes qui sont reprochées au chien. C’est en fonction des résultats de ces longues investigations que les suggestions d’améliorations seront personnalisées, en tenant compte autant de l’animal que de son environnement. Les difficultés à prévoir et leurs moyens d’y remédier, les écueils à éviter et les astuces de professionnels ne sont pas accessibles de prime abord, même avec la grande encyclopédie gratuite qu’est Internet. C’est pourquoi il n’est pas recommandé d’accorder sa confiance au premier venu fort de sa seule expérience sans socle théorique solide. Il vaut toujours mieux privilégier les connaisseurs aux amateurs, aussi éclairés soient-ils. De la même manière que l’on confie rarement sa santé à un marabout.

Devenez comportementaliste depuis chez vous

Laurence Bruder Sergent

Laisser un commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux

Facebook