Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Laurence Bruder Sergent

18 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux


Expertise...

Lui apprendre la solitude

Certains chiens vivent très mal l’absence de leur maître. Pour se sortir de la détresse qu’ils ressentent, ils peuvent devenir les auteurs de nuisances sonores (aboiements et autres), de destructions, faire leurs besoins partout et même, parfois, s’occasionner des blessures. 

Il faut donc leur apprendre, qu’ils soient encore chiots ou déjà adultes, à rester seuls sans angoisse.

Chien seulPour commencer, il est nécessaire d’appliquer ces règles : éviter de le caresser sans cesse lorsque vous êtes présent, de le laisser vous suivre partout, d’être constamment en interaction avec lui. tâchez de ne pas  le laisser dormir avec vous s’il est déjà du genre « pot de colle ». Nous l’avons déjà dit ici-même : cet attachement excessif n’est pas bon pour lui.

Voici un premier exercice que vous pouvez faire chez vous si vous voulez essayer de l’aider à mieux vivre vos absences : apprenez-lui progressivement à rester à une place (agréable pour lui) dans votre habitation.

Cela peut être la cuisine, la salle de bains, le salon, là où il dort la nuit. Abstenez-vous de le mettre dans le garage ou une cage s’il n’y a jamais fait de séjour, le stress et la frustration seraient trop importants pour lui et il n’en retirerait aucun apprentissage qui aille dans le sens recherché.
 
Une fois que vous avez choisi la bonne place, laissez-y le plusieurs fois par jour durant quelques minutes, le temps de vous occuper à autre chose. Ne réagissez pas s’il s’agite ou aboie, continuez à vaquer à vos occupations. 

Dès qu’il sera calme ou qu’il fera une pause entre deux séries d’agitations/aboiements, allez le libérer sans pour autant en faire un évènement. On évitera donc les embrassades, caresses et salutations verbales. Il faut qu’il apprenne que votre départ est toujours suivi de votre retour et de sa libération. Si on théâtralise cet exercice, on y accorde trop d’importance, on est donc clairement en train de l’informer que notre départ est un événement. 

Le chien seul

Attention, on va provisoirement majorer les tensions avant d’arriver progressivement à l’extinction des comportements dérangeants !

Deuxième exercice, à pratiquer si votre chien se surexcite dès qu’il vous voit prendre vos affaires pour sortir. Le week-end ou un jour où vous n’avez pas d’impératif, pratiquez des faux départs.

Préparez-vous comme si vous alliez sortir, mettez vos chaussures et vêtements habituels… mais ne partez pas. Installez-vous sur le canapé, allumez la télévision ou lisez un journal, sans vous occuper de lui. Au bout de quelques minutes, on revêt la tenue habituelle, toujours sans tenir compte du chien. 

 

Bien entendu il va falloir répéter ces entraînements un certain nombre de fois pour que votre chien constate que s’agiter dans tous les sens est inutile. Et vous l’avez compris, ils doivent absolument s’accompagner d’une bonne gestion de vos relations avec lui au quotidien. Si l’on continue à le maintenir près de soi en permanence lorsque l’on est présent, ces efforts ne serviront à rien.

C’est un aperçu de la stratégie thérapeutique utilisée par les comportementalistes pour solutionner un problème très fréquent chez les chiens : l’angoisse liée à la solitude.

 

Laurence Bruder Sergent
Vox Animae



Vos commentaires

christina
Posts: 2
Comment
Chien qui aboie quand je ne suis pas là
Reply #3 on : Mon January 18, 2016, 20:11:32
Bonjour, j'ai adopté une chienne de 6 mois (elle n'a rien connu d'autre que la rue et les refuges) il y a une semaine, j'ai déjà pas mal avancé dans l'apprentissage de la propreté mais elle fait toujours pipi quand je rentre dans la cuisine où elle dort, le matin et quand je rentre du travail. Mais cela ne me pose pas trop de problème je l'ignore et je pense que cela règlera le problème. Ce qui me chagrine c'est que j'ai déjà eu un mail de mon agence immobilière disant que des locataires se plaignent du fait que mon chien aboie quand je suis absente (j'ai vérifié auprès de locataire arrivé depuis 2 jours elle m'a confirmée qu'elle aboie pendant une heure après mon départ puis plus rien). Je n'ai jamais entendu ce chien aboyé ni fasse à un autre chien, ni fasse à un chat ou quoi que ce soit d'autre. Comment calmer des aboiements quand ils ont lieu en mon absence ? je ne peux même vérifier l'efficacité de ce que j'aurai pu mettre en place (laisser un linge avec mon odeur ou la radio allumé) mes voisins seraient capable de dire qu'elle aboie toujours alors que ce n'est plus le cas.



Bonjour Christina,

Les aboiements sont une manifestation de stress de votre chienne, qui n’est pas encore capable d’accepter la séparation quand vous partez. Pour diminuer jusqu’à stopper ce comportement, elle doit apprendre à rester seule… même en votre présence : ne la laissez pas vous suivre partout tout le temps, n’acceptez pas ses demandes d’attention permanentes, fermez les portes, faites comme si elle n’était pas là… Cela paraît peut être sévère comme idée, mais voici pourquoi : à 6 mois, votre chienne devient doucement mature, ce n’est plus un chiot, elle doit désormais être capable de se gérer et de s’occuper seule, être autonome, ne pas dépendre de vous à tout moment. Bref, elle doit grandir, et vous devez lui permettre de grandir.
Offrez lui des jouets pour qu’elle puisse s’occuper même en votre présence, ignorez ses demandes sur le moment pour y répondre quand c’est vous qui le décider : elle ne manquera donc de rien, mais apprendra à patienter, donc à se gérer.
Si la mise en œuvre de ce protocole de détachement était trop complexe, il vous faudra faire appel à un professionnel.

Cordialement,

Nicolas Sergent
Comportementaliste
www.vox-animae.com
Last Edit: January 20, 2016, 21:32:09 by nicolas  

Vos commentaires

nicolas
Posts: 1
Comment
Ciara Border Collie de 8 ans - problème de gestion de l'attention
Reply #2 on : Wed September 02, 2015, 21:36:26
Bonjour,

Pour rappel de l'historique, Ciara a été abandonnée très jeune, puis a changé 2 fois de propriétaire avant de vivre avec mon amie, qui récupère, je pense, l'ensemble du passif du chien avec ses précédents maitres et l'éducation qu'ils lui ont distillée.
Nous pensons qu'elle est très dépendante de nous (si nous lui laissons la gamelle ou une friandise en notre absence elle n'y touchera qu'^notre retour, pour manger nous devons être à coté d'elle, pour jouer nous devons la stimuler, elle ne joue pas seule, elles nous suit dans toutes les pièces la plupart du temps et ne reste jamais bien loin de nous... voilà pour les plus gros exemples). Sa dépendance (du moins c'est ce que nous pensons) s'est manifesté hier au un point extrême qu'elle a cassé la clôture pour sortir. Dans l'absolu mon amie travaille toute la journée et ne voit pas Ciara avant son retour l'après midi. Hier, à son retour, elle a du ressortir pour régler une affaire professionnelle, 30 min à peine et à son retour la clôture était éventrée. Elle a eu un mal fou à ramener Ciara à la maison d'autant que quand
elle l'a retrouvée, Ciara allait et venait sur la route sans se préoccuper des voitures, autant dire que c'était dangereux et mon amie a eu très peur.
Ce n'est pas la première fois que mon amie lui court après mais là elle a carrément cassé la clôture donc personnellement, je me suis demandé si ce n'était pas "juste" pour suivre mon amie de peur d'être laissée, d'autant que si elle avait voulu fuir elle serait parti plus loin je pense, or elle a été retrouvée errante dans les parrages pas très loin de la maison.
Peut être est le lien dont je vous parlait entre sa dépendance à la maîtresse et sa peur de l'abandon qui l'a poussée à agir ainsi? Nous ne savons plus trop quoi faire et nous nous sentons trahis alors que nous avions (il nous semble) progressé dans sa liberté en lui laissant une bonne autonomie lors des sorties. Nous avons été à la plages, des parcs et elle s'est très bien comportée à chaque fois et là ç a a été la mauvaise surprise.
Qu'en pensez vous?

Je vous remercie par avance de votre réponse.

Cordialement

Julien


Bonjour Julien,

Ce que vous expliquez ici est caractéristique du chien qu’on infantilise… même involontairement. Vous lui offrez tout ce qu’elle demande, quand elle le demande, comme on le ferait d’un nouveau-né. Or Ciara est une adulte, qui doit apprendre à patienter, à être frustrée, à s’occuper autrement. Pour résoudre votre problème, qui relève d’une angoisse importante donc d’un vrai mal-être de Ciara, je vous encourage à contacter un professionnel…

Cordialement,

Nicolas Sergent
Vox Animae

Vos commentaires

Mont
Posts: 2
Comment
Détresse du chien laissé seul à la maison
Reply #1 on : Fri September 27, 2013, 09:33:46
Bonjour,

C'est la première fois que je visite le site et bien...le concept me plaît carrément !

Notre chien, qui vit avec nous depuis 4ans maintenant, est passé par ce stade de détresse qui l'a amené à faire pas mal de bêtises à la maison dans la journée lorsqu'il était seul et à ensuite se sentir coupable quand on rentrait et qu'on découvrait ce qu'il avait fait.

On a fait appel à un éducateur canin comportementalisme, qui prône l'éducations sans violence. Il nous a appris plein de choses : notamment comme dans votre article, à ignorer le chien 20 min avant de partir ; à ne pas ranger ou nettoyer ses bêtises devant lui (que le chien ne se sente pas vengé d'être "abandonné).
Cela a été un long travail de durée, mais aujourd'hui, notre chien sait gérer son stress et on le laisse seul sans soucis ! (quelques petites dérapages de temps en temps mais cela reste très rare.)

Ecrire un commentaire

  • Les champs obligatoires sont précédés d'une *.






 

Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.

Articles qui pourraient vous intéresser

Accédez à tous les articles en relation