Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Gwendoline Le Peutrec-Redon

Comportementaliste spécialiste du chat, mes compétences s'étendent à tous les problèmes de comportement félin, y compris des chatons grâce à mon activité d'éleveuse.


Expertise...

Les signes de mal-être chez le chat - Page 4

Par Gwendoline Le Peutrec-Redon

Les troubles du comportement

Ici, il s’agit des comportements anormaux dont certains peuvent venir d’une pathologie (nerveuse, motrice…) ou d’un problème d’adaptation : ce comportement est considéré comme anormal parce qu’il n’appartient à l’éthogramme connu du chat ou il l’est mais la fréquence/l’intensité/le contexte d’apparition est anormal. Egalement, ce comportement n’a pas de finalité biologique ou de fonction adaptative évidente. Cela dit, c’est un point très discuté scientifiquement car certains auteurs considèrent que les comportements anomaux, même les plus aberrants, relèvent d’une tentative de l’organisme de s’adapter à la situation.

Les mouvements d’intention, les comportements ambivalents, les activités redirigées, à vide, de déplacement, les stéréotypies comme l’ingestion de matière non-comestible, la coprophagie, les auto-mutilations, les mouvements et déplacements stéréotypés, les agressions exacerbées, par exemple, illustrent cette catégorie.

Il s’agit d’un mal-être profond qui nécessite une véritable réorganisation spatio-temporelle, et relationnelle pour que l’animal s’apaise. L’aide d’un professionnel du comportement compétent est indispensable pour prendre en compte tous les aspects de la situation.

Ainsi, il faut gardez en tête que les signaux de stress de nos chats peuvent être très discrets ou insoupçonnés et que le meilleur moyen de les remarquer reste d’être attentif à tout changement de comportement. Il faut cependant différencier les signaux classiques d’un stress passager qui est normal de ceux marquant un stress durable : il n’y a pas lieu de s’inquiéter lorsque Minet se lèche l’épaule parce que vous sortez le poisson du four, ou qu’il a la peau du dos qui frétille parce que vous le déloger de votre lit, cela, ça s’appelle la vie !

Gwendoline Le Peutrec-Redon




Ecrire un commentaire

  • Les champs obligatoires sont précédés d'une *.






 

Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.