Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Christophe Musil


Expertise...

Le chat et sa litière

Par Christophe MUSIL

 

Qu’il ait libre accès à l’extérieur ou non, votre chat à besoin d’éliminer plusieurs fois par jour. Afin d’éviter tous comportements gênants de types « malpropretés » de la part de votre félin domestique, il y a lieu de prendre quelques précautions.

 

Le commencement de l’apprentissage, avec sa mère

Lors des premières semaines de vie, la mère va stimuler la région génito-anale des chatons qui ne sont pas encore capables d’évacuer les déchets tous seuls. Elle ingère leurs excréments.

Lorsqu’ils seront capables de se déplacer, les petits la suivront vers l’endroit où elle élimine habituellement et faire comme elle. Généralement la litière est présente non loin du couchage et les chatons vont alors faire connaissance avec l’environnement, le bac et le substrat qui s’y trouve.

Apprentissages chez le propriétaire

Il est possible de faciliter l’apprentissage de la propreté dès son arrivée chez vous.

Il suffit de rendre la litière accessible au chaton, en la plaçant au sol et en y mettant une matière qu’il connait et apprécie (terre, gravier, litière traditionnelle…).

S’il s’y trouve bien, votre chaton ira directement dans sa litière pour faire ses besoins.

Veillez à ce que les bords ne soient pas trop hauts pour qu’ils puissent y rentrer sans trop de difficulté.

Evitez les capots et les litières à porte. En effet, ces boites couvertes ne permettent pas la diffusion d’effluves qui restent à l’intérieur et qui peuvent l’incommoder à la longue (comme nous). En outre, votre chat ne voit pas ce qui l’entoure s’il y a des parois, ce qui peut lui apporter un stress d’autant plus si vous avez déjà un chien ou un autre chat.

Utilisez un bac de taille convenable selon son gabarit (pour qu’il puisse se retourner) et d’une hauteur suffisante (4 à 5 cm) en évitant les substrats parfumés qui sont parfois mal supportés. Il arrive que certains félins soient tellement incommodés par les parfums à la citronnelle où aux agrumes, qu’ils vont éliminer juste à coté de la litière. De même, l’eau de javel et tous les autres arômes sont potentiellement agressifs pour son fin odorat.

La matière du sol

Un élément important est parfois négligé : la matière qui compose le sol. Certains chats sont particulièrement sensibles à la surface sur laquelle ils éliminent. Afin d’y remédier et d’éviter un risque de malpropreté (le chat n’hésite pas beaucoup avant de faire ses besoins ailleurs s’il n’est pas à l’aise dans sa litière), veillez à utiliser le même substrat dont il à eu l’habitude pendant sa jeunesse. Pour exemple, s’il a connu du carrelage, mettez en un dans le fond du bac.

Sachez toute fois qu’en majorité, les chats ont une préférence pour les surfaces meubles où il est possible de gratter afin de recouvrir leurs éliminations. Préférez donc les gravillons, le sable, le terreau etc.

Où la placer ?

La litière doit également être bien située afin de laisser à votre chat la possibilité d’observer ce qui l’entoure ou de se soustraire à tout danger.

Installez la litière dans un endroit avec deux côtés libres d’accès pour qu’il puisse observer ce qui l’entoure et s’enfuir s’il le désire.

Si vous avez d’autres chats, sachez qu’il faut une litière de plus que de chats ! Si vous avez 2 chats, il faudrait donc 3 litières.

Le nettoyage

Une litière doit être lavée à l’eau chaude tous les 15 jours et tous les 3 mois avec du désinfectant.

Par contre, chaque jour il est important de retirer les excréments et urines sans forcément vider totalement la litière, pour qu’il reste son odeur et qu’il se sente en terrain connu (donc où il fait bon revenir).

Bien gérée, la litière vous évitera un certains nombre de comportements gênants liés à sa mauvaise gestion : les malpropretés. En outre, il faut savoir que les éliminations, dépôts d’urine et fèces, sont importantes pour votre chat. Répondant à ses besoins biologiques, ils sont aussi des moyens de communication, de gestion de l’espace et  de réconfort.

 

Christophe Musil

Comportementaliste spécialiste des relations Homme-Animal

http://comportementaliste-alsace.fr




Ecrire un commentaire

  • Les champs obligatoires sont précédés d'une *.






 

Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.

Articles qui pourraient vous intéresser

Accédez à tous les articles en relation