Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
GLP griffoir

Le chat a besoin de faire ses griffes, pas seulement pour les user mais bien pour marquer son territoire d’un point de vue visuel. Le griffoir est idéal pour éviter à Minet de rebaptiser le canapé ou les murs !


Expertise...

La reproduction chez le chat - Page 2

Des chatons par milliers…

Plusieurs pères sur une seule portée donc pleins de couleurs possibles et parfois désopilantes : la mère est noire et elle a des petits roux, bleus, gris, avec des tâches blanches… Cela a un fort intérêt dans la reproduction de l’espèce grâce au brassage génétique que cela engendre.

Oui mais, une chatte peut avoir jusqu’à 4 portées par an d’environ 4 chatons de moyennes ce qui nous donne 16 chatons à l’année. Sur les 16, imaginons qu’il y ait 8 femelles ayant elles-mêmes 4 portées l’année qui suit : 128 chatons de plus. Encore la moitié de femelles et l’année suivante : 1024 chatons naîtront…

Chatons à profusionD’un seul coup, nous pouvons aisément comprendre qu’il s’agit presque d’un devoir moral que de stériliser (femelle) ou castrer (mâle) son chat lorsque celui-ci n’est pas destiné à la reproduction. Il faut bien avoir en tête que des chatons à la maison c’est pour 3 mois minimum : avant, le chaton ne sera pas sevré. Rappel, il ne faut pas confondre le sevrage alimentaire qui intervient au 1 mois du chaton avec le sevrage affectif et éducatif qui ne sera complet qu’à 3 mois minimum. Avant, les problèmes de comportement seront fréquents notamment à cause d’une gestion émotionnelle faible et des capacités d’adaptation fragiles.

Ensuite, il faut trouver une famille responsable qui n’adoptera pas ces petits êtres choyés aux premières vacances ou aux moindres difficultés car un chat et vivre avec cela s’apprend. L’élevage des félins est un vrai métier, qu’il faut connaître et faire en toute responsabilité pour l’amour du chat et de la race choisie. Cela dit, les particuliers peuvent avoir envie d’avoir une portée pour diverses raisons, dans ce cas, il faut savoir déjà combien et penser à stériliser la femelle rapidement après la mise-bas car les retours de chaleurs peuvent être fulgurants : une femelle peut se retrouver à nouveau gestante alors qu’elle allaite encore ses derniers bébés.

Chatons non désirés ?

Puis, il y a ceux qui se retrouvent avec une portée non désirée alors même qu’ils n’ont pas fait stériliser leur femelle… Sachez que s’il s’avère être un accident et que la gestation est en cours, vous pouvez interrompre celle-ci en faisant stériliser la femelle par votre vétérinaire.

Sinon, voilà les personnes avec 4, 5 (ou plus) chatons dont ils ne veulent pas à ne savent pas quoi faire. Il est important d’évoquer ce point sensible qu’est la suppression, le plus souvent cruelle, de ces bébés en question. Certaines personnes les noient, ce qui est très long et les chatons agonisent dans de grandes souffrances, d’autres les jettent contre les murs ou les tapent avec une pelle pour leur fracasser le crâne mais il y aussi la sacro-sainte idée reçue de l’éther qui endort sans souffrance… L’éther est un solvant très toxique qui brûle les poumons ainsi les chatons que l’on enferment dans un sac avec de l’éther ont une agonie très longue et dans d’atroces souffrances !

Que faire alors ? Deux solutions s’offrent à vous : vous prenez la responsabilité de cette portée et chercher à placer les chatons à l’aide de petites annonces, en prenant contact avec des associations notamment la SPA ou les refuges qui vous aideront à diffuser la disponibilité des bébés. Sinon, vous pouvez déposer le plus rapidement possible les chatons chez un vétérinaire qui, consciencieusement et professionnellement, acceptera très certainement d’euthanasier les petits dans les meilleures conditions. Et bien évidemment, faites stériliser votre femelle après pour éviter à nouveau cette déconvenue.



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.