Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Laurence Bruder Sergent

18 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux


Expertise...

La grossesse idéale

Votre chienne va avoir des petits, qu’avez-vous besoin de savoir pour préserver son équilibre comportemental, préparer celui de ses petits, et la soutenir dans le rôle qui l’attend ?

La gestation des chiennes dure environ 9 semaines. In utero, le fœtus n’est pas isolé totalement de son environnement, il possède des compétences motrices, sensitives et émotionnelles, il est donc sensible à ce qui se passe autour de lui.

Il réagit à la caresse du ventre de sa mère et aux tensions que celle-ci subit, et de manière de plus en plus intense au fur et à mesure que la mise bas s’annonce. Il est donc essentiel que la gestation de la mère se passe dans les meilleures conditions d'attention, de calme et de sérénité : les expériences vécues par la femelle pendant la gestation ont une influence sur le développement futur de sa progéniture.

Limiter les visiteurs

Chienne et chiotsCertes l’heureux évènement qui s’annonce est plaisant pour tout le monde, mais on évitera de faire défiler la famille, les amis, les enfants des voisins pour contempler la future maman.

Car le stress provoque des modifications hormonales chez la chienne en gestation, cela a été prouvé par des expériences en laboratoire et en élevages canins. Ces variations semblent avoir des effets à long terme aussi bien sur les réponses physiologiques des chiots que sur leurs réactions face à la nouveauté et sur leurs capacités d'apprentissage.

Limiter les risques

Même s’il n’est pas toujours aisé de veiller la chienne chaque minute de ces deux mois, avoir conscience des risques initie la démarche de précautions à prendre pour limiter les conséquences désastreuses.

Si vous vous apprêtez à acheter un chiot à l’extérieur, je vous conseille de prendre garde aux conditions d’élevage de la mère et de poser des questions sur la manière dont s’est déroulée la gestation. Elles ont une influence sur le développement et l’équilibre du chiot, notamment sur l’orientation de son état émotionnel. Des stimulations répétées, un manque de calme et de repos, risquent de compromettre les capacités futures des petits à s’adapter à leurs nouveaux lieux de vie et d’aboutir à des prédispositions pour des états de stress.

Bien entendu, sa santé doit être prise en charge par le vétérinaire, il saura ce qu’il faut faire pour l’aider à mener cette grossesse à son terme en toute sécurité.


Laurence Bruder Sergent
Vox Animae



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.