Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Laurence Bruder Sergent

18 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux


Expertise...

Il mange mal

Nos chiens ont parfois des habitudes étranges pour prendre leurs repas. Notre comportementaliste nous donne aujourd’hui quelques pistes pour comprendre ces comportements alimentaires perturbés.

Entre Youki le glouton qui vide sa gamelle sans même mâcher ses croquettes, Bob qui chipote et attend que sa maîtresse soit près de lui pour se nourrir, Arron qui mange les feuilles des plantes et Chipie qui préfère déplacer le contenu de sa gamelle sur le tapis du salon pour manger sous le regard de ses maîtres… les chiens peuvent avoir plusieurs types de manières de s’alimenter.

La gestion des contacts

Chien nourritureDes douleurs aux dents, des problèmes intestinaux ou des gencives irritées (entre autres) peuvent générer des difficultés à se nourrir. Une alimentation insipide ou inappropriée aux besoins du chien, aussi.

Cependant il y a des raisons plus insidieuses, liées à la relation de l’animal avec ses maîtres, qui sont à prendre en compte. 

Par exemple, Ellah exige que son maître lui donne à manger dans sa main, Titus arrête de consommer si personne ne l’encourage, Vorax refuse de manger dans une autre gamelle que la petite assiette de sa propriétaire.

Il s’agit là d’obtenir un comportement précis de la part de son propriétaire, et surtout, d’être celui qui modifie les autres pour obtenir ce qu’il veut.

Que faire ?

La première chose à faire est de demander au vétérinaire de procéder à un examen complet. S’il estime qu’aucune cause biologique n’intervient dans ce problème, un comportementaliste proposera de faire une analyse des conditions de vies du chien avec ses propriétaires.

Ses conseils porteront sur la maîtrise au quotidien des interactions entre l’animal et ses humains, sur la nécessité d’organiser correctement les relations et de gérer différemment l’apport alimentaire. Il ne se centre pas uniquement sur les attitudes observables de l’animal, mais cherche à comprendre le fonctionnement de tout le groupe familial avec le chien.

 

Laurence Bruder Sergent
Vox Animae


Enfin apaisé grâce à des repères clairs, tous ces chiens se remettront à manger normalement, car ils auront appris que leurs agitations ne leur servent plus à rien : leurs maîtres ne sont pas dupes sur les raisons profondes de leurs comportements désordonnés.



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.