Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
GLP articles généralités

Comportementaliste spécialiste du chat, mes compétences s'étendent à tous les problèmes de comportement félin, y compris des chatons grâce à mon activité d'éleveuse.


Expertise...

La gestion du territoire chez le chat - Page 1

Le chat est une espèce territoriale contrairement au chien qui est une espèce sociale. Cela implique de grandes différences au quotidien notamment dans les relations avec l’Homme mais aussi sur la répartition des activités. Il est primordial de prendre en compte cet aspect pour le bien-être du chat mais aussi pour vous car lorsque le territoire au sein de la maison est mal organisé, beaucoup de problèmes de comportement peuvent apparaître. Gwendoline LE PEUTREC-REDON, comportementaliste spécialiste des relations Homme/Chat, nous éclaire sur cette notion si importante du territoire chez le chat.

La notion de territoire

Chat et territoireLes espèces se sont organisées au cours de l’évolution en fonction de leur environnement et des avantages qu’elles pouvaient tirer de tels ou tels comportements. Ainsi certaines ont constitué des groupes sociaux permettant d’optimiser la chasse, l’éducation des petits, la protection du groupe, la reproduction mais cela implique souvent une hiérarchisation entre les individus. D’autres espèces ont fini par « choisir » un mode de vie solitaire lorsque l’environnement le permettait.

Ainsi c’est l’abondance des ressources qui poussent les individus des espèces non-grégaires à se répartir sur le territoire. Dès lors, les rencontres se font quasi exclusivement pour la reproduction. Il n’y a pas de notion de « hiérarchie » entre ces individus puisque la durée de leur relation est brève. Cela n’empêche pas pour autant qu’il y ait des moyens de communication entre eux et des codes sociaux : c’est bien l’aspect d’une organisation hiérarchique qui est à proscrire.

 

Le chat est une espèce territoriale et solitaire ainsi, même lorsque vous avez plusieurs chats, bannissez l’idée qu’une hiérarchie se soit établie entre eux. On parle plutôt alors de velléités territoriales pour celui ou celle qui auraient l’air plus présent que les autres ou qui passe du temps à chasser les autres pour se mettre à leur place. C’est une idée fermement ancrée chez les personnes car on a eu tendance à calquer le comportement des chiens sur celui des chats alors que ce sont deux espèces totalement différentes.

Mais qu’est-ce le territoire alors ? Le territoire pour le chat domestique est l’endroit où il pourra trouver sa nourriture, chasser, évoluer et marquer, se reposer. En période de reproduction, il ira sur le territoire de la femelle. Selon les individus et leur niveau de territorialité, la tolérance d’un autre individu sera plus ou moins importante. Les jeunes chats, les mâles en premier, se dispersent à l’arrivée de la puberté mais s’ils sont adoptés avec un autre jeune chat leur niveau de socialité sera beaucoup plus développé  et ils vivront généralement beaucoup mieux une cohabitation captive.

Plus les ressources sur le territoire sont nombreuses et plus les chats deviennent territoriaux car ils n’ont pas à se battre pour les obtenir. C’est-à-dire qu’ils défendront avec ardeur celui-ci lorsqu’un individu tentera de s’y aventurer. L’inverse est valable également et ainsi on peut observer en Grèce ou à Rome des populations entières de chats errants vivant sur un espace restreint et se partageant les ressources s’y trouvant.

La ressource principale étant la nourriture, pour nos chats de maison c’est beaucoup moins conflictuel puisqu’en général c’est l’Homme qui distribue et il y en a pour chacun ainsi les conflits se reportent beaucoup plus sur les autres aspects du territoire : le marquage, le repos et l’exploitation visuelle de celui-ci.

A la maison

Pour le chat de maison, il y a de grandes aires de répartition territoriale mais elles ne sont pas exclusives et peuvent s’enchevêtrer.



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.
 
HEMERY
Posts: 5
Comment
territoire d'un chat perdu à 250 kms de chez lui
Reply #5 on : Sun January 29, 2017, 20:44:29
Bonjour,

J'ai perdu mon chat sur une aire d'autoroute et un homme me dit l'avoir vu 3-4 jours après à 300m environ du lieu de sa perte (il se reposait dans un buisson). Depuis il ne l'a pas revu (8j). Par contre de la nourriture est laissée près de l'endroit où il se reposait et elle est mangée. Je me demande si ça peut être lui...je me demande s'il est resté dans les parages. Peut-il s'éloigner assez loin après être resté sur place les 1ers jours ?

Merci pour votre aide.


Bonjour,

beaucoup d'animaux, domestiques comme sauvages, sont de passage sur les aires d'autoroute, alors la nourriture peut avoir été mangée par nombre d'entre eux.
On ne peut être sûr des réactions de l'animal perdu... sans doute commence-t-il par tenter de trouver des repères connus (odeurs notamment) autour de la zone où il se retrouve, avant de s'aventurer au-delà, selon les dangers rencontrés.
Bon courage,

Nicolas Sergent
Comportementaliste
Last Edit: January 30, 2017, 12:34:28 by nicolas  
Anonymous
Posts: 5
Comment
Re:
Reply #4 on : Wed October 26, 2016, 16:29:50
bonjour
je prends connaissance 3ans après de votre réponse à al question de Corinne
Meme problématique de chat fugueur, qui en est à sa deuxieme fugue de plus de jours. Pourtant son environnement est adapté : jardin , super croquettes, et bois environnants
Pourtant dans ses 2 fugues , je l' ai récupéré amaigri à 1km de mon domicile : il ne semble pas avoir l'idée de revenir
que puis je faire ?( outre le traceur que je viens d'acheter )
merci de votre attention
bonne continuation


Bonjour,

votre chat est davantage attiré par les distractions extérieures à votre domicile, malgré la qualité de vos croquettes et la taille de votre jardin. Souvenez-vous qu'un chat établit son territoire sur un périmètre de plusieurs kilomètres. Pour reprendre l'article de Gwendoline, l'aire de jeux, de nourrissage et de marquage ne peut, pour votre chat, se résumer à quelques centaines de mètres carrés.
Afin de lui faire préférer votre espace, il faut "enrichir" votre environnement, c'est-à-dire lui procurer sur place les activités de marquage, de nourrissage et de jeux, de façon variée et renouvelée (avec des jouets et des distributeurs de nourriture différents par exemple).
Enfin, il faut vous assurer que la raison de ses déplacements à distance de votre domicile ne proviennent pas d'un mal-être spécifique, comme la présence d'un autre chat, d'un chien, d'un humain qui lui ferait du mal, etc...

Nicolas Sergent
Comportementaliste
Last Edit: November 04, 2016, 13:31:16 by nicolas  
gessome
Posts: 5
Comment
mon chat et nos invités
Reply #3 on : Thu March 24, 2016, 14:56:36
Bonjour,

ma chatte de 8 mois se montre agressive lorsque des invités viennent à la maison, du moins quand ils cherchent à l'approcher, hors lorsque nous sommes à l'extérieur de la maison elle se laisse approcher et même caresser même si elle n'est pas fan du contact, est ce un comportement territoriale ? est ce possible de remédier à ces agressions qui peuvent être dérangeantes ?

Merci pour votre aide


Bonjour,

quand on est chez soi, on a ses repères et ses habitudes, mais aussi moins de possibilités de se cacher ou de s'enfuir, puisque le fauteuil, le bureau ou le panier sont habituellement des zones où l'on est respecté et laissé tranquille. Le fait de se sentir acculé ou bouleversé dans ses repères peut provoquer des agressivités.
Notre conseil est donc de respecter la volonté de votre chatte ! Si elle n'a pas envie d'être approchée, il ne faut pas la forcer. D'ailleurs, vous le voyez bien, à l'extérieur elle part quand elle ne veut pas être embêtée...

Cordialement,

Nicolas Sergent
Comportementaliste
Last Edit: November 04, 2016, 13:37:32 by nicolas  
bosle
Posts: 5
Comment
Probleme de marquages frequents dans la maison.
Reply #2 on : Sun September 13, 2015, 09:41:35
Bonjour
Ma chatte de 6ans a la facheuse habitude d uriner dans differents coins de la maison.Nous avons fait des travaux il y a 2 ans est elle encore perturbee?
Les betises sont souvent faites pendant la nuit car les portes de chambre sont fermees surtout celle de mon fils aine qui la caline beaucoup!
Elle avait l habitude de dormir sur un tapis dans la salle de bains que je n ai plus.
Je ne sais plus quoi faire pouvez vous m aider?
Merci beaucoup


Bonjour,

Vous l’avez lu dans cet article, le chat a besoin d’identifier son espace pour s’y « sentir » bien. Uriner apporte des odeurs de soi, cela participe à se « sentir » bien, ou mieux : on se « sent » chez soi, dans un espace protégé.

Le fait de bloquer l’espace peut indisposer le chat (la chatte dans votre cas), mais d’autres causes peuvent amener des comportements de malpropreté. Ces pistes sont à lire dans l’article www.vox-animae.com/chat-malpropre.

Il se peut que le comportement de votre chatte provienne de changements d’habitudes lors de vos travaux il y a 2 ans, comme une restriction de l’espace de vie, une réorganisation de l’emplacement de sa couche qui ne convienne pas, un accès désormais limité aux personnes ou aux activités nécessaires.

Votre chatte urine certainement pour identifier son territoire (qui serait chaque jour réinvesti, alors il faut se le réapporprier) et/ou pour se rassurer (à cause des changements évoqués ci-dessus). Une consultation auprès d’un comportementaliste semble nécessaire, car de nombreux aspects doivent être discutés avec vous et votre famille. Le professionnel saura améliorer la vie de votre chatte en respectant votre espace.

Cordialement,

Nicolas Sergent
Comportementaliste
Vox Animae
Last Edit: September 15, 2015, 19:23:45 by nicolas  
Corinne CORBEAU
Posts: 5
Comment
cohabitation de chats
Reply #1 on : Sun August 31, 2014, 12:00:37
Bonjour, sur les conseils d'une amie à qui vous avez prodigué attention et avis d'experte, je me permets de vous contacter car aujourd'hui nous avons un gros soucis de comportement pour un de nos chats : nous habitons une maison en petit village et avons 4 chats. Une femelle de 13 ans, un mâle âgé de 12 ans Smarties, une femelle de 6 ans et depuis 2 ans, un autre jeune mâle qui s'est "invité" chez nous tout bébé, probablement abandonné. Nous l'avons adopté bien sûr ! Tous nos chats sont vaccinés, tatoués et opérés.
Depuis 6 mois environ, après une cohabitation sans réel problème jusqu'ici (qqs bagarres de temps en temps car le jeune mâle tentait de s'affirmer, Smarties a commencé à fuguer. Je dois vous dire aussi que dans la journée ils sortent dans le jardin et aux alentours (lotissement et campagne) et le soir ils regagnent d'eux mêmes la maison pour le repas et passent la nuit dans notre garage tous les quatre.
Donc Smarties a commencé à ne pas rentrer pls jours d'affilée. Il a élu domicile chez de lointains voisins qui l'avait nourri puis n'ont pas souhaité continuer car pbs de bagarres avec leur propre chat. Toutefois, notre chat continuait ses "fugues"...Malheureusement, quelqu'un de mal intentionné l'a probablement kidnappé et l'a emmené à une dizaine de kms de notre domicile il y a 3 semaines. Par chance, il a été retrouvé par une personne qui nourrit les chat errants, qui grâce au tatouage a pu nous contacter. Nous avons donc retrouvé notre Smarties traumatisé, amaigri mais vivant. Depuis, sur les conseils de notre véto, il est renfermé à notre domicile avec des émissions de phéromones pour le tranquilliser et le rassurer. Physiquement il va bien mais n'a qu'une envie, c'est de repartir vers l'extérieur...On nous a conseillé de le garder ainsi un bon mois. Mais après...? Aura t il en mémoire ce qu'il a vécu et saura t il éviter les personnes malveillantes qui ont tenté de le perdre ?
Que faire ? Je tiens beaucoup à ce chat mais je sais qu'il est malheureux enfermé ainsi...


Bonjour

Je comprends votre inquiétude face à la situation mais au vu des informations données et de la nature de votre chat, il me semble peut opportun de le maintenir enfermé. En effet, il est habitué depuis tout petit à sortir et le chat est un animal territorial qui aime marquer ce dernier de multiples façons, l’explorer. Ainsi, si vous décidiez de garder votre chat captif vous risquez de voir apparaître des comportements gênants qui seraient la résultante de l’inaccessibilité au territoire extérieur. Le plus souvent il s’agit de malpropreté ou d’agressions envers l’humain. Vous concernant, vous risquez en plus de voir les bagarres se multiplier entre vos chats par agression redirigée. Je vous conseillerais vivement de laisser sortir votre chat et peut-être adopter un moyen sécuritaire tel un harnais et une longe pour qu’il reste dans la périmètre. Car, malheureusement, votre chat ne peut être protégé des individus malveillants outre mesure.

Cordialement

Gwendoline LE PEUTREC REDON
Last Edit: September 05, 2014, 15:05:14 by nicolas