Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
GLP griffoir

Le chat a besoin de faire ses griffes, pas seulement pour les user mais bien pour marquer son territoire d’un point de vue visuel. Le griffoir est idéal pour éviter à Minet de rebaptiser le canapé ou les murs !


Expertise...

Faire mes griffes, c'est tellement de choses ! - Page 1

Aussi indispensable que la parole pour les humains, le chat doit faire ses griffes. Aussi inadapté que cela soit pour nos intérieurs, comprendre les raisons des griffades est essentiel pour proposer les bons supports, les bons endroits et rendre ce comportement acceptable pour les propriétaires. Gwendoline LE PEUTREC-REDON, comportementaliste, nous explique ces raisons et comment procéder pour éviter les dégâts.

Faire ses griffes, ça consiste en quoi ?

Chat qui fait ses griffesTous les propriétaires chats ont déjà observé la scène du chat qui s’avance vers un support vertical ou horizontal s’étend de tout son long, allongeant ses pattes toute griffes dehors et se mettant à labourer, griffer plus ou moins longtemps et plus ou moins frénétiquement ce support. En fonction de la raison qui a poussé le chat à faire ses griffes, il repart plus ou moins apaisé vaquer à ses occupations.

L’idée commune des propriétaires étant que le chat a besoin de faire ses griffes, physiologiquement parlant, pour les user. Certains perçoivent une notion de confort.

La réalité c’est qu’il y a de multiples raisons de faire ses griffes et ce qui est à retenir, c’est que c’est essentiel.

(Photo Cynthia GAUTHIER)


Marquer son territoire

La fonction qui apparaît comme étant la plus importante est celle de marquer son territoire. En effet, le chat a quatre grandes possibilités de délimiter et montrer aux autres qu’il est chez lui : le marquage urinaire/fécal, les dépôts de phéromones par frottement, le positionnement corporel et les griffades. Quatre façons car plusieurs moyens de perception du message : visuel, olfactif, sonore et phéromonal.Le chat utilisera ces 4 moyens alternativement ou concomitamment, avec des préférences pour l’un ou l’autre en fonction du message à envoyer. Le marquage par griffades a l’avantage d’être à la fois visuel, sonore et phéromonal. Il est donc privilégié par les chats qui pourront signifier aux congénères et à toutes les autres espèces (y compris les humains) qu’ils sont chez eux. Le visuel et le sonore sont perçus indifféremment par tous, le message phéromonal est adressé aux espèces utilisant encore leur organe de Jacobson (situé au fond de la gorge, derrière le nez).

Ainsi, pour être vues et perçues de tous, les griffades sont souvent localisées sur les canapés, les murs d’entrée, les coins de portes et lieux de passage, les tapis du salon, les pourtours des lits etc…

Un exutoire émotionnel

On notera également que les chats ne font pas leurs griffes tout le temps de la même façon. Cela dépend de son état émotionnel et de ce qu’il recherche dans ce comportement. Quand il s’agit d’un comportement de type « confort » pour renforcer un marquage territorial, après une sieste par exemple ou le retour d‘une ballade, le chat va  s’étendre et prendre le temps de planter ses griffes, de façon plutôt sereine, peu bruyante, lente et prenant le temps d’étirer ses muscles.

Après un conflit avec un autre chat, l’insertion dans son territoire d’un autre animal ou d’un humain, après une situation qui a fortement stressé le chat, on verra celui-ci se positionner sur le support et se mettre à labourer bruyamment et frénétiquement. On constatera un positionnement corporel plus tendu et une possible mydriase (pupilles dilatées).

On parle aussi du « quart d’heure de folie » où votre chat se met à courir dans tous les sens, chassant une proie imaginaire : bien souvent, l’arbre à chat ou tout support en sisal/osier/carton sera l’objet de sauts, de plantage de griffes et autres manifestations vocales qui permettent aux chats de se défouler et d’évacuer ses tensions.



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.