Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
LBS général

17 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux prédilection.


Expertise...

En quoi peut-on dire tel maitre, tel chien ?

A l’occasion de l’exposition « Beauté Animale » en 2012 au Grand Palais à Paris, une table ronde s’est tenue sur ce thème à laquelle Laurence Bruder Sergent a participé.

Tel maître tel chienDifférents intervenants se sont succédé pour évoquer les influences que maîtres et chiens exercent les uns sur les autres. Le photographe Antoine Schneck montrait des clichés d’animaux, en demandant au public s’il trouvait une analogie avec leurs propriétaires célèbres. Les ressemblances physiques sont parfois marquantes et les images le mettaient en évidence. Tout en sachant qu’on voit le monde tel qu’on a envie de le voir, et qu’on trouve des détails quand on les cherche, il y a tout de même des similitudes flagrantes, et ses photographies le prouvaient.

Au niveau des activités sportives

C’est surtout au niveau des comportements observables que les professionnels (comportementalistes, sociologues et psychologues) trouvent des liens.

Ainsi on constate que les propriétaires ont souvent un niveau d’énergie semblable à celui de leur animal : si celui-ci est très sportif, ils le sont aussi. Il faut bien admettre que le propriétaire d’un chien aux besoins intenses n’a pas d’autre possibilité s’il ne veut pas voir son intérieur saccagé : il doit faire courir son compagnon.

Au niveau du rapport à l’autre

Par ailleurs, la sociabilité et la recherche de contacts sont des critères auxquels on ne pense pas forcément de prime abord, mais qui prennent tout leur sens quand on s’aperçoit qu’il y a des personnes qui cherchent la rencontre de leurs semblables, qui ont des facilités à communiquer, et que leurs chiens font de même avec leurs congénères !

Il faut rappeler que c’est l’Homme, au cours de la domestication et de la création des races de chiens, qui a choisi les individus qui remplissaient une fonction pour lui. De nos jours, on peut les choisir sur des critères morphologiques, psychologiques, énergétiques…. Il est donc logique que l’on finisse par se ressembler, lorsque l’on cohabite depuis des siècles. 

 

Laurence Bruder Sergent
Vox Animae




Ecrire un commentaire

  • Les champs obligatoires sont précédés d'une *.






 

Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.

Articles qui pourraient vous intéresser

Accédez à tous les articles en relation