Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Laurence Bruder Sergent

18 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux


Actualités...

L'éducation canine selon les comportementalistes

Reproduction d'un article paru dans les Dernières Nouvelles d'Alsace.


Geispolsheim - Espace canin Récréation pour chiens


Étonnant spectacle auquel on peut assister le dimanche matin à l’espace canin de Geispolsheim. Près d’une quarantaine de chiens évoluent ensemble en liberté.



Les chiens en récréation sous la surveillance de comportementalistes et de leurs propriétaires. PHOTO DNALes chiens en récréation sous la surveillance de comportementalistes et de leurs propriétaires. PHOTO DNA

Dimanche, à l’espace canin de Geispolsheim. À partir de 9 h 30, de nombreuses personnes, accompagnées de leurs fidèles compagnons à quatre pattes, commencent à affluer au bout de la rue de la Batterie.

Une pratique courante en Hongrie mais encore rare en Alsace

Un à un les chiens sont lâchés dans un immense enclos. Au bout d’une vingtaine de minutes, ils sont une quarantaine, toutes races, toutes tailles et tous âges confondus, à jouer librement ensemble.

La surveillance, comme dans une cour d’école, est assurée par Marie Perrin, Zita Nagy et Christian Kauff. Ils sont tous les trois comportementalistes canins. « Je viens de Hongrie, déclare Zita. Là-bas, lâcher des chiens ensemble est une pratique courante qui fait partie des exercices de dressage. Je me suis rendue compte que cela n’existait pas ici, ajoute-t-elle. C’est pour cette raison que nous avons mis le concept en place. »

C’est une pratique qui, pour l’instant, est unique en Alsace et peut-être même en France. Pour preuve, les propriétaires de chiens viennent d’assez loin, même de Suisse, pour y faire participer leur animal. Il est vrai qu’en les regardant courir de long en large, ils ont l’air parfaitement heureux.

Toutefois, n’y a-t-il pas de risque de bagarres, de morsures entre eux ? « Ce concept fonctionne depuis plus de deux ans, répond Marie Perrin, et nous n’avons jamais eu de gros pépins, à part quelques petits accrochages sans gravité. »

Néanmoins, avant de pénétrer dans l’enclos, les chiens sont vus individuellement par l’un des trois organisateurs qui sont là tous les lundis et mardis. « Tous les chiens peuvent participer, précise Marie. Nous en avons même un qui a un handicap à une patte et un autre qui est sourd et que l’on fait obéir par signes. »

Un caniche ne semblait cependant pas faire l’unanimité auprès de ses congénères. La cause : ses maîtres l’avaient emmené au toilettage et les effluves qu’il dégageait ne semblaient pas convenir à ses compagnons. Ou alors, ils étaient tout simplement jaloux !

Après la détente, place aux choses un peu plus sérieuses avec une séance de dressage : apprendre à marcher au pied, courir puis s’arrêter au signe du dresseur, rejoindre son maître ou sa maîtresse à l’autre bout de l’enclos…

Toutes les bonnes choses ayant hélas une fin, vers midi il faut songer à rejoindre son domicile. Tous ces fidèles compagnons à quatre pattes vont retrouver qui son panier, qui sa niche et rêver peut-être à la récréation du dimanche suivant.

 

Marie Perrin, éducateur-comportementalisteZita Nagy, éducateur-comportementalisteMarie Perrin et Zita Nagy



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.
 
DIDIERJEAN
Posts: 1
Comment
Lâché de chiens
Reply #1 on : Sun April 26, 2015, 07:34:44
ce procédé n'est pas unique en France,depuis quelques années certaines associations le pratiquent, mais cela fait plaisir de voir que cela se démocratise.
Bravo !
C.DIDIERJEAN

www.vox-animae.com/presentation-de-lassociation-nom-dun-chien
Last Edit: April 27, 2015, 11:26:36 by nicolas