Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Parole expert : Consultation

Venir en aide aux propriétaires de chiens et de chats est très gratifiant, car on sauve des couples de toutes les espèces, et leur vie commune s'améliore !


Expertise...

Doudou

Par Nicolas Sergent

Doudou, bouledogue français mâle de deux ans, a provoqué deux bagarres.

illustration Patrice Seiler gérer les bagarres de chien

 

Au téléphone, il m'a été dit que la première bagarre fut sans gravité, mais il y a eu lors de la deuxième une morsure envers la propriétaire quand elle a voulu séparer Doudou de son propre chien. Doudou a été déclaré chien mordeur, son propriétaire a du s'en expliquer auprès de la gendarmerie...

Il a fallu chercher au cours d'un entretien ce qui perturbe Doudou quand il croise d’autres chiens, au point de l'amener à leur sauter dessus.
Le premier élément est que Doudou a été privé de contacts sociaux dans sa vie passée (adopté après avoir été délaissé dans un appartement), alors il est devenu réactif aux autres chiens, spécialement quand ils aboient : mal socialisé, Doudou s’adapte avec peur ou agressivité à des stimulations nouvelles pour lui.
Le fait d’être un jeune mâle lui confère de plus une certaine inhibition, il s’autorise à aller au-devant des autres chiens, à leur imposer des contacts.
Le tempérament affiché de Doudou se révèle par ces 2 aspects, j'ai jugé qu'il était possible de les atténuer.

Doudou doit apprendre à accepter la présence d’autres chiens et à se contrôler.
Le premier point se travaille par de la socialisation, en le soumettant à des rencontres canines, afin qu’il apprenne les codes de son espèce : aller au-devant de chiens, tenter de contrôler leurs mouvements, voire les agresser quand ils ont une réaction subite qui exaspère (aboiement, fuite…) n’est pas acceptable, ses congénères et un encadrement professionnel pourront lui permettre de se tempérer.
Ensuite, ses ardeurs de jeune adulte peuvent aussi être en partie contrôlées par ses propriétaires, à qui j’ai exposé 6 stratégies pour faire face à des situations où Doudou tenterait de s’affirmer, de façon inadaptée ou excessive. Mieux gérer Doudou à domicile, en ayant des réactions homogènes et des règles claires et suivies par tous permettra de lui faire comprendre qu’il n’a pas à prendre certaines initiatives. Il est évident que les réactions de ses propriétaires sont prépondérantes, je leur ai expliqué comment ne pas renforcer (malgré eux) les exigences de leur chien, notamment en prenant à leur compte les « ressources » importantes pour Doudou (nourrissage, jeux, contacts et attentions divers, gestion de l’espace et des déplacements).
Enfin, pour l’heure, il est possible de sécuriser les situations potentiellement conflictuelles en gardant Doudou en laisse, en longe ou dans un espace clôt, sans que cela nuise à son intégrité physique et psychologique.

Un chien à tendance belliqueuse peut être tempéré.
Des améliorations comportementales sont tout-à-fait envisageables du fait de son jeune âge et de la volonté de ses propriétaires d’avoir un chien plus sociable.
Anticiper les situations à risque, l’habituer à rencontrer des chiens pour diminuer son seuil de réactivité et réagir avec bon sens à certains comportements perturbateurs permettront de faire évoluer positivement Doudou dans le futur.



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.