Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
LBS général

17 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux prédilection.


Expertise...

Comment rendre un vieux chien sociable?

Avec l’âge, les facultés d’adaptation diminuent, nous allons voir comment permettre à notre vieux chien d’accepter des changements, et quand cela n’est plus possible.

Le compagnon qui vous accompagne depuis plusieurs années s’est installé progressivement avec vous dans une routine apaisante. Jeune, il était intéressé par son environnement et cherchait les interactions avec ses congénères. Mais avec le temps, les habitudes sont devenues une sécurité, à l’inverse des nouveautés qui peuvent lui paraître inquiétantes voire agressantes. Il souffre peut-être d’arthrose, voit moins bien, n’entend plus comme avant, et est beaucoup moins rapide à la marche.

La familiarisation aux humains

Pour le chien qui n’a connu toute sa vie que quelques humains, (ses propriétaires et leur entourage par exemple), il est déconseillé de le mettre sans préliminaires au contact d’enfants ou au milieu d’une fête de famille. Imaginez quelques instants ce qu’il pourrait ressentir : alors qu’il se trouve au quotidien dans un monde feutré et calme, le voilà propulsé au milieu d’une vague d’odeurs, de bruits, de voix, de mouvements, d’émotions perçues de ces gens qui l’observent ou voudraient le caresser. Il pourrait paniquer.

L’idéal est de procéder en douceur quand il s’agit de l’habituer à de nouvelles personnes, en augmentant très progressivement les présentations. Le faire garder par une personne qu’il connait et avec laquelle il se sent bien, est à envisager pour le protéger de cette avalanche de stimulations inquiétantes. Il faut respecter son rythme !

La familiarisation à l’environnement

Chien âgéQuand, depuis des années, on n’a pour référence que son jardin, quelques parcs, et la rue dans laquelle on est promené tous les jours, un déménagement provoque immanquablement un raz-de-marée émotionnel. Ses sens (ouïe, vue, odorat, toucher) qui entrent en action pour s’ajuster à ces modifications, sont rapidement saturés. 

C’est un peu comme si d’un paisible village où vous auriez vécu toute votre vie, vous déménagiez dans une gigantesque mégalopole, ou inversement. Tout devient étranger, et cela peut faire peur au chien âgé.

Afin de prévenir ces comportements de réticences face aux changements, et avant que votre compagnon soit trop vieux, l’idéal est de modifier ses lieux de sorties régulièrement. Il sera ainsi habitué à ce pas être trop routinier, mais à s’adapter souvent.

Au cas par cas

Un déménagement s’anticipe : en prenant quelques jours pour préparer en douceur notre compagnon, on lui permet une transition en douceur.

Si un bouleversement arrive soudainement et que vous sentez que pour lui, la situation est trop dure à affronter, ne la lui imposez pas, essayez plutôt de le protéger en le laissant en sécurité le temps pour vous d’être disponible pour lui. Ces longues années passées ensemble valent bien que nous nous adaptions un peu, nous aussi !

 

Laurence Bruder Sergent
Vox Animae



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.