Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Laurence Bruder Sergent

18 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux


Expertise...

Comment éduquer les enfants à la réalité canine ?

De nombreuses initiatives se multiplient dans les écoles, afin de sensibiliser les enfants sur les comportements à tenir pour éviter de se faire mordre.

Les statistiques officielles montrent que, la plupart du temps, les morsures sur enfants ont lieu avec un chien de la famille, ou de l’environnement proche (voisins, amis). Outre les blessures physiques occasionnées sur la peau infantile, particulièrement fragile, le choc psychologique peut être conséquent pour la victime et pour les parents !

 La mise à mort du chien est souvent la suite immédiate en cas de dommage sérieux, comme le demandent la loi et la pression sociale.

La prévention comme meilleure chance d’éviter les accidents

Enfant et réalité canineUn enfant reste un enfant, l’enthousiasme et l’excitation liés à la présence de la boule de poils les rend souvent inconscients des risques.

L’enjeu est tel que la prévention par l’éducation dès le plus jeune âge est une des actions à mettre en œuvre pour éviter les accidents liés à la proximité d’un chien, et pour apprendre aux enfants comment se comporter dans différentes situations.

A titre d’exemple, ils se souviennent généralement bien de ces deux exemples : se mettre en position de la statue quand on a peur d’un chien qui se trouve à côté de soi (ne surtout jamais courir ou crier), et faire la tortue quand un chien s’approche un peu trop rapidement, pour se protéger la tête et les mains.

 

Apprendre aussi le respect de l’animal

Un autre point que l’on devrait davantage développer dans les établissements serait le respect de l’animal, de ses besoins et de sa réalité.

Malheureusement il est déjà difficile de faire admettre aux adultes qu’un chien a le droit de manger tranquillement, qu’on ne doit pas déranger un animal qui dort, et que les jeux brutaux sont à éviter... alors que dire pour nos enfants !

Quelques fois encouragés par leurs parents, les tout jeunes enfants confondent aisément animal de compagnie et jouet.  Quant aux plus âgés, ils ont vite tendance à vouloir faire preuve d’autorité, donner des ordres, tester les réactions du chien… qui ne se laisse parfois pas agresser de la sorte !

A ce stade, je souhaite faire un rappel, primordial : ne jamais laisser un enfant seul avec un chien.  Car il faut bien reconnaitre que toutes les tentatives pédagogiques en milieu scolaire et périscolaires portent tout leur sens si elles sont suivies et appliquées par les parents au quotidien.

C’est donc aux adultes présents autour des enfants, de veiller à faire respecter les règles de base de prudence et de respect, en toutes circonstances.

 

Laurence Bruder Sergent
Vox Animae



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.