Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Laurence Bruder Sergent

18 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux


Expertise...

Chien de race ou croisé

Quelles sont les différences notables, entre les chiens de race et les croisés (communément appelés bâtards) ?

Avec un chien de race, l’essentiel à savoir sur la morphologie, le comportement, la santé, les activités sportives et d’occupations préférées de l’animal sont connues. Le livre des origines françaises, les associations regroupant des éleveurs, la société centrale canine qui est en charge du répertoire national des races, les nombreux sites et forums sur internet, sont présents pour renseigner les futurs acheteurs sur les qualités et les défauts des sujets concernés. Il est possible de connaitre les tendances comportementales (la sociabilité, le tempérament patient et solide émotionnellement, la peur, l’agressivité potentielle, les aptitudes à la chasse, par exemple), les tares génétiques et tendances à certaines maladies, tout en gardant toujours à l’esprit que chaque individu est unique, et peut présenter un autre profil que celui auquel on s’attend. C’est pour cela qu’il peut être utile de consulter plusieurs sources avant d’acquérir un chien pour des années !

Ce côté prévisible est rassurant pour de nombreuses personnes, et cela fait partie des critères qui peuvent amener à choisir une race que l’on connait, plutôt que d’aller vers ce dont on n’a pas l’habitude.

L’imprévisibilité des croisés

Chien raceLes croisés quant à eux, sont réputés plus robustes, et vivent souvent plus longtemps que les chiens de pure race, plus fragiles et prédisposés à de nombreuses pathologies (connues pour la plupart). Ils ont l’avantage de surprendre régulièrement leurs propriétaires, qui en attendent moins car ils savent que les imprévus sont de rigueur. Il pourra se révéler plus gardien, chien de troupeau ou rapporteur, aboyeur, câlin…

Si vous vous posez la question de choisir un chien de race particulière ou un croisé, ces  éléments seront à examiner. Lorsque l’on cherche une esthétique particulière ou une disposition précise (à la garde par exemple), il sera en effet préférable de mettre toutes les chances de son côté, en se dirigeant vers un animal donc les qualités recherchées sont connues (attention toujours aux exceptions !). A l’inverse, si on dispose d’un petit budget, si on a envie de laisser les choses se faire et l’animal exprimer librement tout son potentiel à son rythme, il sera plus logique de se renseigner dans son entourage sur les animaux aux origines plus ou moins identifiées qui attendent de nouveaux maîtres.

Pensez aux refuges, ils sont saturés de sujets (de race ou pas) qui attendent des personnes responsables pour les prendre en charge. N’oubliez pas, un chien devient aussi ce qu’on en fait : vous pouvez l’entrainer pour améliorer une aptitude naturelle, l’amener à pratiquer une activité différente… l’important étant de rester attentif à ses besoins éthologiques et émotionnels.

 

Laurence Bruder Sergent
Vox Animae



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.