Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
GLP griffoir

Le chat a besoin de faire ses griffes, pas seulement pour les user mais bien pour marquer son territoire d’un point de vue visuel. Le griffoir est idéal pour éviter à Minet de rebaptiser le canapé ou les murs !


Expertise...

Chat sauvage, peut-on l'apprivoiser ? - Page 2

Observation et patience

La première chose à faire pour savoir s’il est envisageable d’adopter ce chat qui vous fait de l’œil c’est de l’observer. Vient-il régulièrement dans votre jardin se reposer, chasser ? Il peut s’agir d’un chat de passage qui a épuisé momentanément ses ressources de chasse et qui repartira aussi vite que venu. Vient-il vers vous, se laisse-t-il caresser ? S’il est impossible pour vous de le toucher ou de l’approcher à moins d’un mètre, même après plusieurs semaines, laissez tomber, ce chat n’est pas fait pour la cohabitation et il sera bien plus heureux ainsi.

Petite astuce, bien qu’il ne soit pas fait pour vivre à vos côtés, il peut rechercher de la chaleur et de la nourriture surtout en hiver. Vous pouvez alors lui aménager dans le fond de votre jardin un carton avec quelques couvertures et une gamelle de croquettes pour pallier aux jours les plus durs. Vous aurez la chance alors de l’observer chasser, se prélasser et faire des cabrioles !

Un chat détendu est un chat serein - Pourquoi carésser son animal de compagnieAu contraire, si Monsieur le Chat vient à vous, se frotte dans vos jambes et semble apprécier les caresses, il est probablement habitué à l’humain. Soit parce qu’il a déjà vécu chez des personnes et qu’il s’est retrouvé à la rue (abandon, fugue volontaire…), l’adoption est envisageable. Il faut avant tout vérifier que ce chat n’appartient à personne car peut-être que ses propriétaires le recherchent. Parfois, il sera rendu mais ne voudra pas rester chez ses anciens propriétaires parce qu’il y a eu des changements dans sa maison qui lui sont devenus insupportables : arrivée de bébé, adoption d’un autre chat ou d’un chien… Dans ce cas, voyez avec les personnes qui voudront certainement bien vous le laisser plutôt qu’il traîne dans la rue.

Vous pouvez emmener le chat chez le vétérinaire pour vérifier son identification par puce électronique ou par tatouage. Les annonces sur les sites perdu/trouvé peuvent aider à réunir chat et propriétaire. Si Minet ne semble appartenir à personne alors la deuxième étape commence !
(Photo Cynthia GAUTHIER)

Faire les choses en douceur

Il ne s’agira pas d’attraper le chat et de l’enfermer coûte que coûte dans la maison en espérant qu’il s’y habituera : c’est le meilleur moyen de le faire paniquer et lui donner envie de fuir à toutes jambes. Commencer par vous présenter à lui régulièrement en faisant, par exemple, votre jardinage ou étendre votre linge. Les chats sont de grands observateurs et il pourra ainsi vous connaître et prendre confiance. Ensuite, appelez-le en vous accroupissant : ainsi vous paraissez moins impressionnant. Présentez-lui votre main, qu’il la renifle et ne le caressez que s’il semble prêt. La tête ou le cou est à privilégier, le corps et la queue sont souvent moins bien tolérés surtout quand le chat ne connaît pas. Répétez l’opération souvent jusqu’à ce que le chat semble venir chercher lui-même les caresses.

En parallèle, proposez-lui la sacro-sainte nourriture : croquettes, pâté, thon quand vous le voyez et rapprochez à chaque fois la gamelle de votre domicile. Evitez le lait qui peut provoquer de fortes diarrhées à cause de la forte concentration en lactose qui est mal digérée par le chat.

Quand le chat semble avoir fait de votre jardin son territoire, laissez une fenêtre ouverte pour qu’il s’invite dans votre intérieur. C’est une étape cruciale que certains passeront aisément et d’autres mettront plus de temps. L’important étant de ne pas refermer la fenêtre dès qu’il aura pénétré, il se sentira piégé et cette perte de confiance, au mieux ralentira les choses, au pire fera fuir définitivement le chat.

Laissez le renifler, déposer ses odeurs en se frottant aux meubles, dormir près de la cheminée ou du radiateur et surtout, le laisser ressortir quand il en aura envie. Au fur et à mesure, il aura totalement confiance dans cette maison et ses habitants si accueillants. La nourriture étant toujours une association positive qui renforce le ressenti, n’hésitez pas à lui proposer quand il est dedans.

Les choses suivront leur cours et très vite, chez vous ça sera chez lui.




Ecrire un commentaire

  • Les champs obligatoires sont précédés d'une *.






 

Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.

Articles qui pourraient vous intéresser

Accédez à tous les articles en relation