Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
GLP griffoir

Le chat a besoin de faire ses griffes, pas seulement pour les user mais bien pour marquer son territoire d’un point de vue visuel. Le griffoir est idéal pour éviter à Minet de rebaptiser le canapé ou les murs !


Expertise...

Chat sauvage, peut-on l'apprivoiser ? - Page 1

Un joli minet déambule depuis quelques temps dans votre jardin et se prélasse au soleil, il vous observe de loin et se laisse parfois caresser. Vous vous prenez d’affection et vous vous demandez s’il serait possible d’adopter ce chat et de lui offrir le confort de votre demeure par ce temps hivernal qui se profile ? Gwendoline LE PEUTREC-REDON, comportementaliste spécialiste des relations Homme/Chat, nous donne quelques pistes pour savoir si ce choix est judicieux.

Un chat sauvage ?

Doit ton recueillir un chat abandonné? Réflexes et obligations

Qu’entend-t-on par chat sauvage ? La définition est importante car dans l’une on parle d’une espèce différente du chat que l’on connaît tous. Le chat sauvage européen, felis silvestris silvestris de son petit nom latin, est bien une espèce différente et se trouve être l’ancêtre génétique du felis silvestris catus, notre chat domestique.

Vous pourrez exceptionnellement observer un chat sauvage européen dans nos forêts vosgiennes ou alpines mais de par sa nature extrêmement craintive et discrète, il faut s’armer d’une grande patience et surtout avoir beaucoup de chance. De taille et d’aspect similaire à notre chat classique, il est marron tigré et sa queue est annelée de noir. Oubliez de suite une quelconque aventure avec ce félin qui vit exclusivement en liberté.
(Photo Cynthia GAUTHIER)

Le chat domestique, felis silvestris catus, est une espèce qui comprend les chats de gouttière, les chats errants et les chats de race. La différence de dénomination se situe au niveau du mode de vie et de l’influence directe de l’être humain sur la reproduction. Le chat de race est à la base l’accouplement de deux chats basiques qui ont donné des chatons d’une couleur et d’une morphologie particulières que les Hommes ont gardé, sélectionné et reproduit afin d’en tirer un type reconnaissable et constant. Le chat de gouttière ou encore chat de maison (aussi appelé européen de manière erronée puisqu’il s’agit là d’une race reconnue) est le chat le plus commun de diverses couleurs et zébrures, plus ou moins grand, c’est le Minet de monsieur et madame Tout-le-monde et qui n’appartient pas à une race reconnue. Le chat errant, appelé aussi haret et marron en fonction de sa proximité avec l’homme, n’a pas de propriétaire, il vit en groupe près des ressources de nourriture ou en solitaire éloigné des villes. Le point commun de ces derniers est bien d’avoir les mêmes gênes, ils peuvent se reproduire, il n’y a bien que leur mode de vie qui change. Ils sont dits « domestiques » mais leur capacité à vivre captif ou près de l’Homme va différer en fonction de pleins de facteurs.

Celui dont il question dans ce sujet est bien le felis silvestris catus vivant en extérieur et qui n’a, à priori, pas de propriétaires. Alors, comment faire si on souhaite intégrer ce Minet dans la famille ?




Ecrire un commentaire

  • Les champs obligatoires sont précédés d'une *.






 

Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.

Articles qui pourraient vous intéresser

Accédez à tous les articles en relation