Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
Gwendoline Le Peutrec-Redon

Comportementaliste spécialiste du chat, mes compétences s'étendent à tous les problèmes de comportement félin, y compris des chatons grâce à mon activité d'éleveuse.


Expertise...

Un chat bien dans ses pattes, c'est un chat sociabilisé ! - Page 3

Comment bien choisir son chaton

Choix du chatonEncore une fois, il s’agira de sélectionner un chaton élevé dans les conditions les plus proches de votre mode de vie et vous assurez qu’il aura connu assez de stimulii bien dosés pour sa construction émotionnelle : chien, autre chat, enfant, voiture, cage de transport, invités à la maison, bruits quotidiens (téléphone/sonnette/musique). Et surtout, ne le séparer de sa mère avant ses 3 mois pour un sevrage affectif efficace.

Comme il n’est pas toujours possible de trouver un chaton qui aura connu tout ce qu’il sera amené à rencontrer chez vous, il faudra continuer son apprentissage une fois arrivé chez vous.

Toujours en respectant cette sacro-sainte règle du « petit à petit ». Il y a parfois certaines choses, certaines personnes, certains bruits ou certains objets dont votre chat ne supportera la confrontation bien que vous ayez respecté la règle précitée : ne cherchez pas à lui imposer, il y a une explication pour qu’il ne s’y habitue pas mais, bien souvent, on ne peut savoir quelle est la raison. Il faut parfois savoir laisser certaines choses de côtés et avoir un chat bien dans ses coussinets que d’en imposer une assez traumatisante pour stresser grandement votre animal.

Avant ça se passait bien mais…

Parfois, les propriétaires sont confrontés à un chat qui vivait très bien une situation puis un facteur déclenchant, identifié ou non, est venu perturber cette belle harmonie ! Quelque fois, le temps fait l’affaire mais dans d’autres les peurs ou les répulsions s’aggravent : dans ce cas, seul un comportementaliste spécialiste des relations Homme/Chat peut vous venir en aide car il saura analyser la cause déclenchante, les facteurs aggravants, le profil spécifique du chat, l’environnement et le relationnel proposés.

Certaines personnes ont aussi constaté que leur chat appréciait les rencontres avec d’autres félins quand il était chaton mais que le temps passant, celui-ci devenant plus vieux, cela se passe de plus en mal. Cela découle du fait que le niveau de socialisation (aptitude à vivre avec les membres de son espèce) diminue avec le temps si le chat n’est pas mis en contact avec des congénères. Après 2 ans, ce niveau baisse considérablement. Ainsi, si vous souhaitez avoir un deuxième chat, pensez à l’adopter dans ce laps de temps pour que la cohabitation se passe correctement. Après tout devient un peu plus complexe en fonction des individus.

Dans tous les cas, gardez à l’esprit que tant que vous choisissez un chaton, c’est une décision réfléchie qui s’impose avec la recherche des meilleures conditions de sociabilisation et quand vous adopter un chat adulte, c’est le temps, la patience et la compréhension de ces capacités cognitives et émotionnelles qui vous donneront les meilleurs résultats.


Gwendoline Le Peutrec-Redon



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.