Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
LBS général

17 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux prédilection.


Expertise...

Calif

Par Laurence BRUDER SERGENT

 

J’ai rencontré Calif, Briard de 5 ans et demi, chez sa maîtresse, Sylvie, il y a quelque mois. Elle m’a expliqué que celui-ci n’en faisait qu’à sa tête et je n’ai pas mis longtemps à me rendre compte qu’effectivement sa maîtresse ne l’intéressait pas le moins du monde.

Je sentais bien que Sylvie était peinée de cette situation, et se demandait s’il n’était pas trop tard pour l’éduquer. Sylvie m’a donc appelé dans l’espoir que je fasse obéir Calif.

Au risque de vous surprendre ce n’est pas ce que j’ai fait ! Lors de la première séance j’’avoue même volontiers ne pas avoir obtenu grand-chose de Calif : quand un chien de ce gabarit décide de faire de la résistance, il n’y a pas d’autre solution à mon sens que d’obtenir sa coopération, mais cela prend parfois du temps ! Sans confiance, sans relation il n’y pas d’obéissance, c’est donc là-dessus que j’ai travaillé estimant que le reste viendrait tout seul.

Ainsi, petit à petit, au fil des séances, Calif a repris confiance dans sa maîtresse redevenue cohérente et pourvoyeur de bien-être et de plaisir. J’ai vu l’étonnement de Sylvie lorsque Calif, lâché dans un parc, nous suivait, revenait, pour repartir sentir quelques odeurs par ci par là.

J’ai vu la joie de Sylvie quand pour la première fois Calif est entré dans un tunnel d’agility, dans lequel il avait toujours refusé de pénétrer. J’ai vu un chien changer et une maîtresse reprendre du plaisir à faire des choses avec son chien.

J’aurais pu m’acharner à vouloir faire obéir ce chien dès la première séance, j’ai préféré prendre le temps d’instaurer une relation saine entre le Sylvie et son chien. Pendant longtemps, dans ma profession précédente j’ai aidé des gens à gagner au détriment de l’adversaire. Aujourd’hui je fais le plus beau métier du monde, celui qui permet à 2 êtres qui s’étaient éloignés de se retrouver.

 

 

Frédérique BASTIDON éducateur canin et comportementaliste chez Un monde d’amis

www.unmondedamis.fr

https://www.facebook.com/Unmondedamis



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.