Votre navigateur ne semble pas supporter JavaScript !
LBS général

17 années au service des propriétaires, refuges, associations, plusieurs ouvrages publiés, des années d’enseignement en France et à l’international pour défendre la cause des animaux prédilection.


Expertise...

Y-a-t-il un âge limite pour agir ?

Notre spécialiste des relations entre l’Homme et le Chien aborde aujourd’hui la question de l’âge du chien sur ses capacités à s’adapter à un changement dans son quotidien.

Chien et âgeIl arrive que l’on ait laissé une situation dégénérer sans intervenir, et qu’à un certain moment, on ne puisse plus en supporter davantage. Ou plus simplement, il peut s’agir d’apprendre une nouvelle commande à son chien adulte. Il est normal de se demander si ce n’est pas trop tard pour mettre en place quelque chose d’inédit pour lui. 

Un des traits communs à tous les êtres vivants, c’est la capacité à s’adapter à leurs milieux de vie. La réalité le prouve : de nombreux changements s’opèrent en permanence chez les animaux et les végétaux parce que leur environnement le nécessite. 
Il est aussi avéré que certaines espèces ont disparu au cours de l’évolution parce que leur seuil d’homéostasie (la résistance aux changements) était insuffisant.

En ce qui concerne les chiens, ils sont tout à fait capables de faire face aux modifications qu’on leur proposera, mais il y a des conditions à cela : 

  • Selon la variété et l’intensité des stimuli dans leur enfance, ils ont acquis des capacités d’adaptation plus ou moins solides. Ainsi, il y a des individus plus fragiles que d’autres aux variations de leur milieu, plus ou moins capables de s’habituer sans stress.
  • Leur âge a bien sûr une importance, puisque l’on sait qu’avec le temps, les capacités cognitives diminuent : la rapidité de traitement des informations qui nous parviennent par l’intermédiaire de nos sens est amoindrie
  • La manière dont on s’y prend est capitale : si l’on veut apprendre à un chien âgé à rester seul alors qu’il a toujours vécu en compagnie d’un autre être, il faudra  procéder avec précaution pour lui permettre de s’adapter à son rythme.

Il est fort délicat de répondre à la question de l’âge limite de mémorisation et d’intégration de nouvelles acquisitions, car les différences sont individuelles : alors que certains êtres s’adaptent très rapidement, d’autres ont besoin de davantage de temps.

 

Laurence Bruder Sergent
Vox Animae



Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.